L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu
Polo Club du Domaine de Chantilly : une grande saison (anniversaire) en perspective.

POLO CLUB DU DOMAINE DE CHANTILLY

 

Une grande saison (anniversaire) en perspective.

1996

Patrick Guerrand-Hermès, créateur visionnaire, a l’idée audacieuse d’ouvrir le monde du polo au plus grand nombre en le rendant plus abordable pour les pratiquants et plus accessible pour le grand public. Pour que cette vision devienne réalité, sur une terre agricole appartenant à l’Institut de France, autour d’une ferme du XVIIIe siècle, il fonde le plus grand club de polo jamais vu en France, l’un des trois plus grands d’Europe.

2016

Le nombre de pratiquants a considérablement augmenté en France grâce au Polo Club du Domaine de Chantilly qui a accueilli en ces deux décennies un Championnat du monde mémorable, deux Championnats d’Europe ainsi que l’un des plus grands tournois d’Europe, l’Open de France. Vingt années de croissance qui seront célébrées le 22 mai à la ferme d’Apremont avec notamment une rencontre France-Argentine de haut niveau et un tournoi d’anniversaire du 20 au 22 mai rassemblant les membres et les amis du Polo Club du Domaine de Chantilly.

Ce sera le point d’orgue d’une saison qui se promet d’être riche. Ce match France-Argentine sera un événement dans le monde du polo car, avec les progrès des joueurs professionnels français, l’équipe nationale affiche aujourd’hui 21 points de handicaps*, ce qui en fait la deuxième formation européenne. Derrière leur leader, Brieuc Rigaux, qui arborera 6 de handicap, trois joueurs français pointent à 5 goals (Pierre Henri Ngoumou, Patrick Paillol et Clément Delfosse). Ainsi, ce match sera la rencontre de plus haut niveau jamais jouée par une équipe de France.

Cette journée anniversaire sera bien sûr entourée de festivités avec des activités pour le grand public : village commercial, restauration et initiations au polo. Le « grand » match sera précédé d’une spectaculaire parade équestre représentant toutes les disciplines qui font la renommée de Chantilly : les courses, le jumping (la semaine suivante, l’hippodrome accueillera à nouveau une étape du prestigieux Global Champions Tour), la vénerie, l’attelage…

Dès le 10 avril… avec le Rallye D’Aumale.

La saison de polo sur herbe – tant attendue – aura débuté le mois précédent avec déjà un rendez-vous séduisant. Le Rallye d’Aumale et la Coupe du Rallye d’Aumale. Il s’agit d’un rassemblement de voitures anciennes, dont le point de ralliement final est le Polo Club du Domaine de Chantilly. Ce Rallye au profit de l’association Imagine for Margo, qui lutte contre le cancer pédiatrique, avait rassemblé 120 voitures de collections pour sa première édition en 2015, elles seront plus de 200 cette année ! La journée se termine par la première finale de la saison avec un terrain d’honneur entouré de ces magnifiques objets de collections. La rencontre de deux passions. Comme tous les événements du Polo Club, l’accès à cette journée est entièrement gratuit pour le public.

La Triple-Couronne de printemps et les champions à Apremont.

Trois tournois du 7 mai au 26 juin, 50 journées de match et le retour à Chantilly des grands professionnels français, argentins et anglais notamment. La Coupe PGH (du nom du fondateur du club), la Charity Cup et la Coupe Laversine, se jouent au niveau de 12 goals. Les matchs sont d’une rapidité étonnante et l’on peut y découvrir parfois de grands talents argentins. C’est ici que Facundo Pieres, triple-vainqueur de l’Open d’Argentine – la référence ultime du polo – avait fait ses débuts à l’étranger. Pancho Bensadon, demi-finaliste de ce même Open, a également remporté plusieurs tournois de cette Triple Couronne de printemps.

En fait ce sont quelques dix joueurs ayant remporté ce mythique Open d’Argentine qui ont joué à Chantilly, parmi lesquels deux membres de la Dolfina (Juan-Martin Nero et Pablo McDonough) et deux d’Ellerstina (Polito et Facundo Pieres). Sept autres joueurs ayant participé à cet « Abierto » (Open en argentin) sont également passés par Chantilly. Ils sont tous, ou ont été, 9 ou 10 de handicaps.

Les Opens de France, le grand rendez-vous de septembre.

Certains de ces joueurs comme Polito Pieres, Lucas Monteverde (quadruple champion d’Argentine), Alfredo Capella (révélation de l’Abierto 2015), Facundo Sola ou Ignacio Toccalino ont animé le prestigieux Open de France (16 goals). Il s’agit de la plus importante compétition se jouant en Europe à cette époque. Environ huit équipes sont en général aux prises pour un tournoi à feuilletons s’étalant sur trois semaines. Les matchs sont palpitants, rapides, toujours âprement disputés (beaucoup de rencontres se sont terminées par un petit goal d’écart l’an dernier, parfois lors d’une prolongation). Des matchs à apprécier en semaine, en fin de journée, où seuls les autres joueurs et les petiseros sont spectateurs, ou le week-end, lorsqu’ils sont commentés pour une plus grande compréhension par un public moins averti. Le jour de la finale est marqué d’une grande fête autour du terrain d’honneur.

Il y cinq ans, le tournoi phare du polo français a vu naître une petite sœur : l’Open de France féminin, réservé comme son nom l’indique aux seules joueuses de plus en plus nombreuses à travers la planète. Un polo plus calme et plus élégant, mais pas moins compétitif. En 2016, le niveau du tournoi monte d’un cran et passe à 16 goals (en handicaps féminin) faisant de ce tournoi la compétition du niveau mondial le plus élevé, en dehors des frontières de l’Argentine.

Le 15 octobre, ce sont 33 tournois de handicaps positifs et 18 tournois pour juniors et joueurs moins aguerris qui se seront disputés à Chantilly : pas d’excuse, il y aura toujours un week-end où il sera possible d’assister au plus ancien sport d’équipe et sport équestre du monde. Et si cette fascination vient à contaminer les spectateurs, le Polo Club du Domaine de Chantilly garde toujours ses portes ouvertes pour ceux qui veulent franchir le pas, cavaliers ou non.

Comme en 2015, Richard Mille sera de nouveau le chronométreur officiel du Polo Club du Domaine de Chantilly.
JustWorld International a mis Wellington au rythme du Carnaval de Rio
Le 15 janvier 2016, JustWorld International a mis, pour un soir, 
Wellington au rythme du Carnaval do Rio.
Juan Andres Rodriguez, Jessica Newman, Emanuel Andrade, Pablo Barrios, Alejandro Karolyi, Juan Ortiz, Victor Segovia, Luis Larrazabal, & Angel Karolyi
Le 15 janvier 2016, JustWorld International a mis, pour un soir, Wellington au rythme du Carnaval do Rio. Plus de 600 invités se sont retrouvés pour célébrer l’extraordinaire travail accompli par JustWorld International à travers le monde et lever les fonds nécessaires au soutien de plus de 6000 enfants en Honduras, au Guatemala, au Cambodge et en Colombie.
Grâce à la générosité de nos sponsors et celle des personnes présentes, grâce aussi au succès de la vente aux enchères classique et de la vente silencieuse, le Gala 2016 a récolté plus de 450000 dollars.
Le Gala annuel est le principal événement « Fundraiser » organisé par JustWorld International. Ces fonds sont nécessaires pour que nos partenaires locaux puissent continuer à offrir à ces 6000 enfants qui vivent dans une pauvreté extéme, souvent sur la décharge publique, la chance d’une vie meilleure et digne grâce aux programmes d’éducation, de nutrition, de santé et d’hygiéne et de développement culturel. Ces fonds sont aussi nécessaires pour permettre à JustWorld International de continuer à étre un catalyseur de changement positif dans le monde.
Georgina Bloomberg et amis
C’est dans l’ambiance du Carnaval do Rio que la 13ème edition du Gala de JustWorld, présentée par « Wellington Masters » s’est déroulée. Dazzle Creative Events, Regency Party Rental and Productions n’ont pas ménagé leurs efforts ni leur créativité. Florida Coast Equipment, avec leurs drôles de petites navettes oranges, déposaient les invités à l’entrée de la tente ou ils étaient accueillis par un orchestre brésilien et un cocktail de bienvenue avant d’être emportés par la joyeuse et chaleureuse atmosphère à l’intérieur. Belle Herbe Farm, hôte de la soirée semblait s’étre métamorphosée en une superbe scéne sortie tout droit de Rio. De magnifiques danseuses brésiliennes firent une démonstration effreinée de samba avant d’inviter tout le monde sur la piste. De talentueux « drummers » rythmèrent les gracieuses accrobaties des campueras, et tout au long de la soirée, un artiste créait des coiffures superbes avec des ballons multicolores.
Cette année à nouveau, Steven Wilde est revenu officier en tant qu’animateur aux côtés de Jonathan Duerr. Avant de donner la parole à Jessica Newman, fondatrice et directrice bénévole de JustWorld International, les deux speakers introduisirent  une vidéo présentant le travail et la formidable progression de JustWorld International qui soutient plus de 6000 enfants depuis cette année. Lorsque Jessica Newman prit la parole, elle commença par rendre un émouvant hommage à la mémoire de Andres Rodriguez, cavalier et ambassadeur loyal de JustWorld avec l’équipe du Vénézuela à ses côtés, équipe dont les membres sont Emanuel Andrade, Pablo Barrios, Alejandro Karolyi, Juan Ortiz, Victor Segovia, Luis Larrazabal, et Angel Karolyi. Elle salua l’engagement humanitaire d’Andres au sein de JustWorld et en son honneur, elle remit le « Trophée Andres Rodriguez au français Kevin Staut et le Guatémaltèque Juan Andres Rodriguez, deux cavaliers ambassadeurs dévoués et passionnés, et spontanement, les membres de l’équipe du Venezuela ont offert un don de 10000 dollars en hommage à leur ami. Jessica tint à distinguer aussi quatorze personnalités qui, elles aussi, oeuvrent de façon admirable dans l’esprit de Justworld afin de contribuer à améliorer le sort d’enfants de communautés défavorisées. Ces Trophées furent attribués  à Sam Ephraimson, Nadja Rajan, Dylann Ephraimson, Steven Wilde, Cesar Hirsch et la Boutique Equis, Joanne Weiner et la Palm Beach Academy, Henry et Maria Acevedo, Chris Pack, Steven Michael King et Francisco Arredondo. le « Trophée du philanthrope de l’Année  » fut attribué à Mark Samuel et Kevin Sanford et le « Trophée du  corporate social responsibily » fut attribué à Longines.
Une fois de plus, Whole Foods de Wellington offrit les somptueux buffets et cocktails brésiliens, tandis que Seahorse Fashion Cuisine, Tito’s Vodka et Fernando Cellars alimentèrent gracieusement l’open bar. JustWorld s’est réjoui d’accueillir de nouveaux sponsors du Gala, avec Genspring Family Offices en tant que sponsor officiel de gestion de fortune, Lugano Diamonds en tant que bijoutier et Bancroft Automotive en tant que vallet sponsor.
Laura Kraut & Nick Skelton
Avant de continuer la soirée au son de la musique du DJ Adam Lipson et de la terminer au Grill Fashion Cuisine, les invités ont concentré leur attention sur la vente aux enchères au profit de JustWorld. Parmi les lots les plus convoités figuraient un package VIP pour les Los Angeles Masters, comprenant  une invitation à concourir offerte par EEM, partenaire de JustWorld; un package  exclusif IPC comprenant une carte de membre du International Polo Club, offert par IPC, un brunch et une loge pour 8 personnes ainsi qu’un accueil personnalisé par les joueurs Brandon Philips et Kris Kampsen; un billet d’avion allèe retour pour un cheval de JFK à Amsterdam ou Liège, offert par Dutta Corporation et Guido Klatte; une croisière sur un yacht dans les magnifiques eaux de Floride, offert par Marshall Field; un séjour de luxe dans une station balnéaire 5 * dans les Bahamas, offert par Quintes Collection; un Asado pour 40 personnes; et une extraordinaire  expérience olympique en 2016  comprenant un déjeuner et une séance d’équitation avec les médaillés olympiques Laura Kraut et Nick Skelton ainsi qu’une reconnaissance de parcours et une leçon de création de parcours avec le chef de piste olympique Guilherme Jorge.
Christophe Ameeuw & Francie Steinwedell
La soirée se temina en dansant et en fêtant les réalisations accomplies par JustWorld cette année. Les danseurs brésiliens animèrent la piste de danse. Une photobox sponsorisée par Horseware était à la disposition des invités pour une photo souvenir et jenga, un jeu bresilien, sponsorisé par Parlanti et Kask permit encore de générer des fonds pour JustWorld. Pour finir, au moment de partir, les invités se virent offrir des truffes au chocolat offertes par Genspring et un sac offert par Bancroft Automotive.
Ce 13ème Gala annuel de JustWorld est venu couronner une année de progrès incroyables dans la poursuite de notre but de créer un monde plus juste.
Si vous n’avez pu assister au Gala, vous pouvez effectuer un don à JustWorld afin de manifester votre soutien à ces 13 années  d’efforts pour améliorer la vie d’enfants du tiers monde.
Vous pouvez addresser vos dons et vos questions à
JustWorld International
11924 W. Forest Hill Blvd. Suite 10-A396
Wellington, FL, 33414 USA
561-333-9391
En savoir plus sur JustWorld International
JustWorld International est une organisation humanitaire enregistrée sous 501(c) 3 aux États-Unis et enregistrée en France comme Association loi 1901. JustWorld fait également partie de la Fondation Philanthropia, une fondation abritante suisse reconnue d’utilité publique.  JustWorld n’a aucune affiliation politique ou religieuse.JustWorld International agit comme un catalyseur pour provoquer des changements positifs dans les pays en voie de développement. C’est grâce à ses partenariats avec des organismes locaux que JustWorld International peut accomplir ces progrès. Les projets visent à offrir une éducation de base, une formation professionnelle, ainsi que des programmes de nutrition, santé, et hygiène destinés aux enfants des communautés pauvres du Honduras, Cambodge, Colombia et Guatemala. Plus d’infos sur www.justworldinternational.org.
Un carnaval de Rio pour le 13ème gala annuel de JustWorld International
À l’approche des Jeux olympiques d’été de 2016, la diversité multiculturelle et colorée de Rio de Janeiro inspirera la 13ème édition annuelle du Gala de JustWorld International. La Fondation, qui œuvre à l’éducation d’enfants défavorisés, créera son propre carnaval à Wellington le 15 Janvier 2016. JustWorld soutient en tout quelques 6.135 enfants cette année, se concentrant sur des programmes d’éducation, de nutrition, de santé et d’hygiène, ainsi que de leadership et de développement professionnel et culturel.
Grâce à la communauté équestre, les membres de JustWorld International travaillent ensemble pour enrayer le cycle de la pauvreté et aider les enfants du monde entier à devenir des leaders positifs dans leurs communautés. Plus d’un millier de personnes de plus de quarante pays différents ont rejoint la communauté JustWorld avec pour but l’amélioration de la vie des enfants. Actuellement, JustWorld International peut compter sur des partenaires dans quatre pays: le Cambodge, la Colombie, le Guatemala et le Honduras.
Chaque année, JustWorld International organise un gala pour souligner et célébrer le changement positif que l’Organisation et ses sympathisants ont réussi à apporter dans la vie des enfants les plus nécessiteux. Le Gala JustWorld attire certains des meilleurs cavaliers, entraîneurs, propriétaires et les acteurs de la filière équestre, ainsi que des membres importants de la communauté de Wellington.
Le thème du Carnaval sera le fil rouge de la soirée via la gastronomie, les boissons et les animations spécialement concoctées pour l’occasion. Notre sponsor, Whole Foods, offrira une nouvelle fois généreusement les mets à saveurs brésiliennes proposés sur les buffets tandis que les convives pourront profiter d’un Open Bar parrainé par nos partenaires officiels Seahorse Fashion Cuisine, Tito’s Vodka, et Fernando Cellars.
JustWorld est également heureux d’annoncer que de nouveaux mécènes se sont investis cette année. Ainsi, le Wellington Masters – Coupe du monde – rejoint la liste des sponsors officiels de la soirée avec Horseware, GenSpring Family Offices, Lugano Diamonds, Bancroft Automotive et  Florida Coast Equipment
La nuit de fête sera, bien sûr, entrecoupée de différentes initiatives dont le but sera de lever des fonds au bénéfice de l’association, dont deux types d’enchères : une silencieuse et une publique. Ces lots ne manqueront pas d’étonner les convives ! Si vous souhaitez participer aux enchères silencieuses ou publiques cliquez sur les liens suivants pour voir les lots et déposez vos enchères :
Quelques lots prestigieux de l’enchère publique :
  • Un package VIP pour les Longines Masters de LA incluant l’engagementde vos chevaux

  • Un séjour au Bahamas
  • Une traversée transatlantique pour un cheval
  • Une journée à partager avec 3 cavaliers olympiques : Laura Kraut, Nick Skelton and Guilherme Jorge

 

Rejoignez JustWorld pour une nuit de samba et de surprises – le tout pour une bonne cause !
Pour plus d’informations au sujet de la 13ème édition annuelle du Gala JustWorld, de dons ou d’enchères :
e-mail : jwinfo@justworldinternational.org ou au +1.561.333.9391.
Si vous êtes dans l’impossibilité d’assister à l’événement, vous pouvez envisager de faire un don à JustWorld International.
Les dons peuvent être effectués en ligne en visitant nos sites : http://www.justworldinternational.org.
En savoir plus sur JustWorld International
JustWorld International est une organisation humanitaire enregistrée sous 501(c) 3 aux États-Unis et enregistrée en France comme Association loi 1901. JustWorld fait également partie de la  Fondation Philanthropia, une fondation abritante suisse reconnue d’utilité publique .   JustWorld n’a aucune affiliation politique ou religieuse.JustWorld International agit comme un catalyseur pour provoquer des changements positifs dans les pays en voie de développement. C’est grâce à ses partenariats avec des organismes locaux que JustWorld International peut accomplir ces progrès. Les projets visent à offrir une éducation de base, une formation professionnelle, ainsi que des programmes de nutrition, santé, et hygiène destinés aux enfants des communautés pauvres du Honduras, Cambodge, Colombia et Guatemala . Plus d’infos sur www.justworldinternational.org.
Alexandra Paillot : la championne de France débute sa saison à Wellington

ALEXANDRA PAILLOT

« Préparer la relève pour évoluer au haut niveau »
LA CHAMPIONNE DE FRANCE DÉBUTE SA SAISON À WELLINGTON

Alexandra Paillot participe aux épreuves du Winter Equestrian Festival jusqu’au 3 avril au Palm Beach Equestrian Center de Wellington (Floride).  Il s’agit du grand rendez-vous en extérieur de ce début d’année qui rassemble quelques uns des meilleurs cavaliers américains et européens sur douze semaines. Après une saison 2015 cruciale pour sa carrière, la Championne de France Pro Elite en titre souhaite profiter du grand sport qu’offre le WEF afin de préparer ses chevaux dans les meilleures conditions pour les grandes échéances. 

L’année qui vient de se terminer a été un véritable tournant pour la cavalière française, devenue la première femme de l’Histoire à remporter les Championnats de France Pro Elite avec Polias de Blondel* Val Henry à Fontainebleau en septembre dernier. Alexandra Paillot montre de grandes ambitions pour la saison 2016: « Ce titre m’a ouvert les portes de concours internationaux comme l’étape Coupe du monde de Lyon ou les Longines Masters de Paris où je me suis qualifiée dans le barrage du Grand Prix. Je souhaite continuer à former mon piquet de chevaux pour être sélectionnée lors des grands rendez-vous de l’Equipe de France ». 

Résidente américaine, Alexandra s’entraîne dans ses écuries Paillot Farm à Wellington, qui lui offrent des infrastructures de qualité pour évoluer au haut niveau. Depuis la semaine dernière, la cavalière partenaire de la Maison Hermès et représentante de Chantilly Jumping à Wellington est présente au Winter Equestrian FestivalUne tournée de trois mois qui va lui permettre de préparer la saison extérieure : « C’est une vraie chance d’avoir la possibilité de participer à ce type d’épreuves dont le niveau de difficulté est semblable aux concours européens avec la particularité d’avoir un temps très court. J’apprends beaucoup en observant les meilleurs cavaliers mondiaux présents au WEF comme les Champions olympiques, Rodrigo Pessoa et Eric Lamaze ou les Américains Beezie Madden et Kent Farrington. Mon objectif est de me préparer du mieux possible pour être à l’aise dans les épreuves de niveau international comme les Coupes des Nations. Tous mes chevaux vont progresser, je vais ainsi préparer la relève pour évoluer au haut niveau ».

Après une pause de deux mois, le Selle Français Polias de Blondel* Val Henry va se remettre en route sur des épreuves comptant pour le classement mondial FEI, des quatre et cinq étoiles dont le Grand Prix doté de 380 000 dollars et la Coupe des Nations. So Fun de la Roque, 9 ans, Selle Français propriété de la famille Amar, va concourir dans les épreuves 1,45 m et les épreuves de vitesse. Alexandra va faire gagner de l’expérience à son jeune de 8 ans, Indigo Blue de Biolay dans les 1,45 m. Jalanta et Van Goth (Selle Français) vont participer aux épreuves tout au long des trois mois de compétitions avec pour objectif la finale Adequan des 7 ans. La tournée en Floride commence très bien pour Alexandra et ses chevaux qui réalisent des parcours sans-faute toute la semaine dernière. 

Jumping International de Bordeaux… avec impatience !

BORDEAUX… AVEC IMPATIENCE

Lors du Jumping International de Bordeaux (du 5 au 7 février) se jouera pour la première fois la finale européenne du circuit Coupe du monde FEI Longines, la dernière étape avant la finale. Après Malines et la première partie de saison, deux Français sont d’ores et déjà qualifiés pour la finale de Göteborg en mars et deux autres sont en position favorable dans le Top 20. Le circuit reprend à Leipzig le 14 janvier (Grand Prix Coupe du monde le 17) et après un passage en Suisse, tout se décidera lors du rendez-vous au Parc des Expositions de Bordeaux : la liste des 18 qualifiés européens pour la finale sera connue et les cavaliers tricolores auront pu faire montre de leurs bonnes intentions à 182 jours des Jeux olympiques de Rio.

Saut d’obstacles : Des Français en verve

Tout est allé très vite et très bien en début de saison pour les cavaliers de l’équipe de France déjà bien situés dans le classement de la Coupe du monde. Deux d’entre eux ont remporté trois des huit étapes déjà courues, Pénélope Leprévost ayant signé un doublé à Oslo et à Lyon et Simon Delestre ayant triomphé en Italie.

Déjà 3ème à Oslo, Patrice Delaveau s’était adjugé la 5ème place de l’étape de Stuttgart avec Lacrimoso 3*HDC, tandis que Kévin Staut prenait également quelques précieux points avec Rêveur de Hurtebise*HDC, grâce à une honorable 10ème place. Les deux cavaliers du Haras des Coudrettes se plaçaient dans le top 20 du classement européen.

La fin de cette première partie de saison a été un peu moins probante pour les Tricolores et les trois étapes 2016 seront décisives pour les deux derniers s’ils envisagent le déplacement au mythique Scandinavium de Göteborg. L’homme fort de ce début de saison aura été Christian Ahlmann, vainqueur à Stuttgart, Madrid et Malines après une deuxième place à Lyon : un parcours parfait en quatre sorties seulement !

Ces performances priveront-elles pour autant le Jumping International de Bordeaux de ces champions déjà qualifiés ? En aucun cas ! Pour les cavaliers français notamment, dont ceux de l’équipe de France A, ce concours reste un événement incontournable, notamment en prélude d’une année olympique où il s’agit de se montrer sous son meilleur jour à l’entraîneur national.

Ensuite, terminer en tête du classement européen reste une affaire prestigieuse et on peut s’attendre à une bataille sans concession pour terminer leader de la « finale européenne ».

Attelage : Boyd Exell contesté à Londres

Tenant du titre qu’il a décroché pour la cinquième fois à Bordeaux l’an dernier, l’Australien Boyd Exell a frappé d’entrée en s’imposant à Stuttgart face à son éternel rival, le Néerlandais Isjbrand Chardon. Toutefois, le Néerlandais a pris sa revanche à Londres : « Je ne suis pas inquiet pour Bordeaux », nous a cependant confié le tenant du titre. « L’avantage pour moi est qu’à Bordeaux, le titre se joue sur deux épreuves et c’est la régularité qui est récompensée dans une finale. » D’ailleurs, Boyd Exell a remis les pendules à l’heure dès le week-end suivant en s’imposant à Malines face à Koos de Ronde.

Le duel, ou plutôt la bataille à trois, se promet donc d’être passionnante. Malchanceux à Bordeaux lors des deux dernières finales, mis en confiance par son résultat londonien, le brillant meneur hollandais aura à cœur de battre l’Australien et remporter à nouveau ce titre (sa dernière victoire remonte à 2006), chose possible puisque son compatriote Koos de Ronde y était arrivé en 2013. Cette victoire sur son rival australien reste une obsession pour le fantasque Néerlandais de Delu. Mais ce duel risque donc d’être arbitré par l’autre Hollandais !

C’est la cinquième année consécutive que Bordeaux accueille la finale de Coupe du monde d’attelage.

RENDEZ-VOUS À BORDEAUX DU 5 AU 7 FÉVRIER

De grand sport en perspective, quelle que soit la discipline en Coupe du monde. Autour de ces deux compétitions phares, le Jumping International de Bordeaux réserve d’autres grands moments sportifs, avec notamment le Derby Devoucoux Indoor Derby (cross indoor), auquel les plus grands spécialistes français et étrangers du concours complet prendront part. Mais ce Jumping est également un événement où il fait bon déambuler dans les allées, notamment sur son salon convivial et gratuit, Jumping L’Expo, qui accueille une centaine d’exposants dédiés à l’univers du cheval.

Au revoir Silvana !

Silvana HDC fera ses adieux à Bordeaux! 

A bientôt 17 ans, la jument de coeur du Français Kevin Staut tirera sa révérence au Jumping International de Bordeaux le dimanche 7 février lors d’une cérémonie organisée avant le Grand Prix de la ville. Le couple avait remporté le Grand Prix Coupe du monde de Bordeaux en 2012.

Kebir & Quickly, meilleur couple 2015

Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker, meilleur couple de 2015. 

Le meilleur couple au classement FEI de saut d’obstacles est le cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar avec son cheval français Quickly de Kreisker. Le duo, très populaire et apprécié du public, a cumulé un total de 1680 points en 2015.

La suite du classement ici

Andres Rodriguez perd la vie dans un accident de voiture

Encore une triste nouvelle… Le Vénézuélien Andres Rodriguez est décédé dans un accident de voiture ce matin en Floride. Le cavalier de 31 ans avait remporté la médaille d’argent aux Jeux panaméricains en juillet dernier. Il avait participé aux JEM en Normandie où il a terminé 59ème. Il occupait la 41ème place du classement mondial. Andres venait de se marier en décembre dernier avec la cavaliere Clémentine Goutal. Sophie Walker, 30 ans, cavaliere amateur est également décédée dans ce terrible accident.

Nos sincères condoléances à leurs familles et à leurs nombreux amis cavaliers.

Cian O’Connor et la Fédération irlandaise déboutés par le TAS

Cian O’Connor et la Fédération irlandaise déboutés par le TAS

 

On se souvient de l’incident qui avait entaché le Championnat d’Europe par équipe l’été dernier à Aix-la-Chapelle et qui avait peut-être pénalisé Cian O’Connor et l’équipe d’Irlande. On se souvient d’un homme de piste se promenant sur le trajet de l’Irlandais et de son cheval Good Luck dans le virage avant l’obstacle n°11… Le brave homme de piste a eu beau se jeter dans le parterre de fleurs pour éviter de gêner le cheval et de se faire heurter, il était clair que le cavalier avait dû être quelque peu perturbé par cet incident et en tout cas, ce n°11 fut le seul obstacle que Good Luck fit choir. La réclamation immédiate portée par l’IEF et le cavalier avait obtenu une fin de non recevoir et le résultat fut maintenu : 4 points… bad luck !
Une décision qui vient d’être confirmée par le Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne auprès duquel les Irlandais ont tenté un recours…

Communiqué de la FEI :

CAS upholds FEI position in Irish Aachen appeal

The Court of Arbitration for Sport (CAS) has today dismissed the appeal by Irish athlete Cian O’Connor and Horse Sport Ireland and upheld the decision rendered by the FEI Appeal Committee following an on-course incident at the FEI European Jumping Championships in Aachen (GER) on 21 August 2015.

“I am happy that the CAS has confirmed the decision of the FEI Appeal Committee”, FEI Secretary General Sabrina Ibáñez said after receiving today’s ruling. “This was a field of play issue that was covered by FEI rules, so the CAS ruling upholding the decision made at the time is an important one for the FEI.”

The appeal to CAS was lodged by Cian O’Connor and Horse Sport Ireland on 11 September 2015 and a hearing took place in Lausanne (SUI) on 16 December 2015.

The appeal resulted from an incident in which a member of the arena fence crew ran across the track as O’Connor was turning towards the 11th fence during the team Final at the FEI European Jumping Championships 2015 in Aachen. The horse Good Luck hit the fence to complete the course on four faults.

Cian O’Connor and the Irish chef d’equipe Robert Splaine lodged a protest immediately after the class, but the Ground Jury ruled that the result would stand. A subsequent appeal to the Appeal Committee later that night was rejected and the Ground Jury decision was upheld.

Today’s CAS ruling means that the results from Aachen remain unchanged, with Ireland finishing seventh overall. The full award, complete with reasons for the decision, will be issued at a later stage.

Jumping International de Bordeaux

Jumping International de Bordeaux : l’événement équestre de la rentrée !

 

À 217 jours des J.O de Rio, les meilleurs couples du saut d’obstacles français pourront se jauger en se frottant à l’élite mondiale dans le cadre de la Coupe du monde FEI Longines de Bordeaux. Plus qu’une simple étape cette année, Bordeaux sera la finale européenne de ce prestigieux circuit au terme de laquelle on connaîtra les 18 cavaliers européens qualifiés pour la finale de Göteborg.
De finale, il en sera question aussi en attelage car Bordeaux organise à nouveau celle de la Coupe du monde d’attelage. Où le Hollandais Chardon aura une revanche à prendre sur l’Australien Exell !
Une autre discipline olympique est au programme du rendez-vous de Bordeaux via le Derby indoor Devaucoux. Là aussi de grands noms de la discipline du concours complet sont annoncés.
Quelques images de l’édition 2015 en attendant le 5 février !