L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu
Ekestrian Elite Auctions : Ventes aux enchères de foals Elite de CSO

Ekestrian Elite Auctions

Ventes aux enchères de foals Elite de CSO
du 26 octobre au 2 novembre 2016

 

 

Ekestrian symbolise aujourd’hui l’innovation dans le domaine du commerce de cheval de sport, et parie sur l’avenir en misant sur de nouvelles initiatives. Ainsi, la plateforme commerciale a décidé de lancer sa première vente aux enchères en ligne, les Ekestrian Elite Auctions du 26 octobre au 2 novembre 2016. Un événement novateur, de qualité, et incontournable pour les éleveurs et les passionnés. 

Créée en 2011, la plateforme Ekestrian est en passe de devenir le premier site de vente en ligne de chevaux de sport en France. Articulé autour de quatre valeurs majeures, la transparence, le choix, la haute qualité et le service personnalisé, le concept plaît et s’est rapidement fait une renommée sur le marché. Gage de qualité, la plateforme propose un service clé en main aux cavaliers de saut d’obstacles de tous niveaux, dans le processus d’achat de leur cheval de sport.

2 500 vendeurs peuvent ainsi interagir directement avec leurs clients potentiels grâce à la plateforme Ekestrian, qui réalise en amont une sélection minutieuse et un essai par un de leurs quatre cavaliers de chacun des produits proposés à la vente. Une précision qui permet à la plateforme de s’imposer comme l’une des références auprès de sa cible grand public dans leur domaine d’expertise.

La société s’attaque également à un concept novateur, celui des ventes aux enchères en ligne, en organisant la première édition des Ekestrian Elite Auctions, du 26 octobre au 2 novembre. Un événement haut de gamme et innovant, puisque seulement 25 foals seront disponibles à la vente, tous sélectionnés par un comité d’experts composé d’Olivier Jouanneteau, Xavier Leredde, Fabrice Paris et Patrick Clérin, selon des critères très précis. Toujours dans cette optique de développer une prestation parfaite, Ekestrian ne faillera pas à sa réputation de service sécurisé et transparent puisque, pour l’occasion, une hotline directe spéciale sera créée, afin de répondre à toutes les questions des acheteurs potentiels, et le paiement sera géré par la société Leetchi, connue aujourd’hui pour ses cagnottes sécurisées en ligne.

Le catalogue de ces Ekestrian Elite Auctions inclut des produits résolument exclusifs, sans-doute les meilleurs disponibles sur le marché aujourd’hui. Les 25 foals présentés à la vente proviendront des meilleures souches maternelles, et des meilleurs étalons que l’on puisse trouver à la reproduction actuellement. Une chance unique de devenir propriétaire d’un poulain avec une génétique exceptionnelle et des origines rares.

Grâce à cette vente aux enchères en ligne, Ekestrian mise sur l’avenir, se tourne vers l’international et s’adapte aux nouvelles demandes du marché, confortant sa position de leader du domaine des ventes en ligne de chevaux de sports. Le public pourra également découvrir les Ekestrian Elite Auctions grâce aux stands installés à Equita Lyon et à Lanaken pendant la durée des événements. Une chance pour les acheteurs – cavaliers, investisseurs propriétaires et marchands – de s’intéresser à cette activité inédite du domaine de l’élevage et du commerce du cheval de sport.

 

Open de France Paprec de Polo : Coup d’envoi dimanche avec l’équipe 100% française

Open de France Paprec de Polo

Coup d’envoi dimanche avec l’équipe 100% française !

 

 

Le plus important tournoi de cette fin de saison en Europe, l’Open de France Paprec, débutera dimanche prochain par un choc entre le tenant du titre Marquard Media et une équipe 100% française, Sainte-Mesme, plusieurs fois finaliste, mais en quête d’un premier titre.

Sainte-Mesme sera donc l’équipe fétiche des aficionados du polo français composée de trois joueurs de l’équipe de France A, le n°1 français Brieuc Rigaux (h6), le spectaculaire Clément Delfosse (h5) et de Robert Strom (h4) aux côtés de leur capitaine Birger Strom. « J’ai déjà remporté l’Open de France dans sa version « 14 goals » avec Castel, mais pas encore en « 16 goals » et c’est clairement un des mes objectifs de cette saison », annonce formellement Brieuc Rigaux qui revient d’une courte défaite en finale de la Coupe d’Or de Deauville, un match où il était directement opposé au handicap 10 argentin Sapo Caset, dont il a été nommé MVP (meilleur joueur) et dont le hongre, Elastico a lui été sacré meilleur cheval de cette rencontre. Le haut niveau est ce qui motive le joueur originaire d’Apremont et d’ailleurs, après ce tournoi, il s’envolera pour l’Argentine pour y disputer l’un des tournois les plus prestigieux de la planète polo, la Copa Camara.

Marquard Media alignera pour sa part deux joueurs de l’équipe nationale d’Argentine qui avait battu la France en mai dernier, Martin Aguerre Jr (h7) et Jota Chavane (h5). Cette rencontre aura des airs de revanche de ce France-Argentine du 22 mai.

Deux autres protagonistes de ce match se retrouvent au sein de la même équipe : l’Argentin Nacho Kennedy et le Français Pierre Henri Ngoumou (h5) joueront pour le capitaine français Alexandre Sztarkman aux côtés d’un autre grand joueur argentin, Dario Musso (h7) au sein de Mochi Chic Polo Team (premier match mardi prochain face aux Anglais de EFG Aravali).

Mais les grands joueurs ne sont pas tous argentins ou français à Apremont. Le public de l’Open de France découvrira pour la première fois celui qui vient de passer n°1 européen, le jeune Britannique Max Charlton (h7) aux côtés du Chilien Jaime Huidrobo (h7 en Europe mais h8 en Argentine où il est l’un des rares étrangers à participer régulièrement à l’Abierto de Palermo, l’Open d’Argentine, tournoi le plus prisé au monde).

La cinquième équipe sera composée de jeunes joueurs de l’équipe de France B (niveau championnat d’Europe qu’elle dispute en ce moment à Berlin, qualifiée pour les demi-finales) autour d’un Argentin des premières heures du Polo Club du Domaine de Chantilly dont on salue le retour en Picardie, Faty Reynot Blanco (h5 aujourd’hui) qui, entre autres, est un ancien vainqueur de la Coupe d’Or de Deauville.

Un magnifique plateau pour ce 17ème Open de France Paprec dont les match s’étaleront sur sept journées jusqu’au 18 septembre, jour le de la grande finale (programme ci-joint). L’entrée est gratuite et les matchs des samedis et dimanches sont commentés.

unknown2

Longines Masters de Los Angeles : Première étape du voyage de la série des Longines Masters

Longines Masters de Los Angeles : Première étape du voyage de la série des Longines Masters

 

Le compte à rebours a été lancé ce lundi 29 août 2016 ; la deuxième saison de la série des Longines Masters débutera dans un mois précisément par l’étape de Los Angeles, du 29 septembre au 2 octobre, avant de rejoindre Paris en décembre, puis se conclure à Hong-Kong en février 2017. Durant quatre jours, les spectateurs du Long Beach Convention Center assisteront à des compétitions palpitantes avec comme partenaire Titre et chronométreur officiel, Longines, qui ouvre la voie pour élever cet événement au plus haut niveau international.

Afin de célébrer le lancement de ce compte à rebours, les Longines Masters ont organisé, ce lundi 29 août, une séance spéciale de questions/réponses avec des stars de toutes générations de l’équipe américaine de saut d’obstacles telles que Lucy Davis (médaille d’argent par équipe à Rio en 2016), Rich Fellers (Jeux de Londres 2012 et vainqueur de la finale Coupe du monde FEI de 2012), et Will Simpson (médaille d’or par équipe au Jeux de Pékin 2008). Le Maire de Long Beach, Robert Garcia, et Christophe Ameeuw, PDG d’EEM et créateur de la série des Longines Masters étaient eux aussi, bien évidemment, présents.

Les invités ont eu la chance de goûter à la cuisine régionale, de découvrir les œuvres de John Culqui, artiste californien, et de célébrer l’accueil du Longines Masters de Los Angeles à Long Beach avec les stars américaines.

Christophe Ameeuw était ravi de partager ces instants avec ses invités : « dans un mois jour pour jour, le Longines Masters de Los Angeles accueillera les meilleurs cavaliers internationaux, des marques de luxe, et mettra en lumière des artistes uniques et une gastronomie raffinée à Long Beach pour entamer le voyage de la deuxième saison de la série des Longines Masters. Nous sommes très reconnaissants envers Longines pour leur soutien indéfectible et cette détermination à porter les sports équestres sur le devant de la scène internationale ».

Parmi les moments forts de la journée, il faudra retenir :

  • Les remerciements de Robert Garcia, Maire de Long Beach, heureux d’accueillir les Longines Masters. Il a expliqué pourquoi il souhaite reçoivent cet événement à bras ouverts.
  • Christophe Ameeuw, PDG d’EEM et créateur des Longines Masters, a rappelé l’envergure d’un événement tel que cette série internationale qui débutera le 29 septembre, et voyagera de Los Angeles jusqu’à Paris et Hong-Kong. Il a également présenté le nouveau Super Grand Slam Bonus que les meilleurs cavaliers du monde se disputeront au cours la Saison 2 des Longines Masters et a exprimé son enthousiasme à rejoindre Long Beach.
  • Récemment médaillée d’argent par équipe à Rio, Lucy Davis, native de Los Angeles, a fait une entrée remarquée, en selle, sa récente médaille autour du cou, avant d’exprimer et partager la joie ressentie au moment de monter sur le podium de Rio. Elle attend avec impatience le Longines Masters de Los Angeles et a souligné combien il est important de tirer ainsi vers le haut le saut d’obstacles international aux Etats-Unis. Cela signifie donc beaucoup pour elle d’avoir un événement de ce calibre dans sa région natale.
  • Rich Fellers, membre de l’équipe américaine de saut d’obstacles au Jeux olympiques de 2012 et vainqueur de la Coupe de monde FEI Longines en 2012, est revenu sur l’évolution des sports équestres, dont la popularité croît sans cesse, et l’effet des Longines Masters sur l’image que le public américain perçoit du saut d’obstacles.
  • Le médaillé d’or olympique, Will Simpson, s’est exprimé sur son expérience au Jeux olympiques de Pékin en 2008, et sur son intention de concourir au Longines Masters de Los Angeles. Il a évoqué tout ce que les Longines Masters peuvent offrir au-delà du sport comme par exemple l’épreuve Pro-Am for Charity
  • L’artiste local, John Culqui, dont le travail est désormais emblématique dans la Cité des Anges et notamment célèbre pour ses représentations de la plage sud- californienne, a fait profiter les invités de son talent, peignant sur place une pièce unique.

Outre les stars présentes ce lundi à l’événement de lancement, le Longines Masters de Los Angeles rassemblera surtout un grand nombre de cavaliers ayant participé aux Jeux olympiques de Rio. Parmi eux, Kent Farrington, membre de l’équipe vice-championne olympique comme Lucy Davis ; Kevin Staut, Pénélope Leprévost et Roger-Yves Bost, Champions olympiques par équipe ; Eric Lamaze, le Canadien médaillé de bronze en individuel, et une partie de l’équipe d’Allemagne, médaillée de bronze, l’actuel numéro 1 mondial Christian Ahlmann, Daniel Deusser et Meredith Michaels Beerbaum. Simon Delestre, le numéro 2 mondial, fera sa première apparition dans cette étape américaine des Longines Masters, après avoir participé plusieurs fois à celle de Paris et Hong Kong.

Les meilleurs cavaliers du monde se donnent rendez-vous du 29 septembre au 2 octobre à Los Angeles, impatient de découvrir ce nouveau Super Grand Slam Bonus, nouvelle marque de fabrique des Longines Masters.

Longines Masters de Los Angeles : l’étape glamour du Grand Slam Indoor of Show Jumping

Longines Masters de Los Angeles
l’étape glamour du Grand Slam Indoor of Show Jumping 

 

Quand les meilleurs cavaliers internationaux se joignent à un Chef étoilé, des concerts live, et un décor d’art, on obtient cette recette exquise que sont les Longines Masters ! L’un des seuls événements qui insuffle un nouvel état d’esprit de liberté et de glamour dans le domaine des sports équestres. 

Les Longines Masters de Los Angeles, Paris et Hong Kong débuteront leur impressionnant voyage à travers les trois continents par l’étape américaine, du 29 septembre au 2 octobre, au Long Beach Convention Center ; un des premiers rendez- vous du saut d’obstacles international après les Jeux olympiques de Rio. Les meilleurs cavaliers de la planète se rassembleront à l’occasion du Longines Masters de Los Angeles pour quatre jours de compétition et une expérience culturelle unique. Les VIP profiteront également d’un menu concocté sur mesure par le Chef Yves Mattagne, deux étoiles Michelin, mais également d’un concert live inédit de la jeune chanteuse française qui monte, JAIN, d’une ambiance artistique design installée par le Long Beach Museum of Art, des boutiques haut de gamme du Village Prestige, d’une soirée de gala où de nombreuses stars seront présentes, et d’un éventail d’animations proposées pour les enfants et les familles.

Un rendez-vous sportif de grande envergure donc, mais le Longines Masters de Los Angeles est également un événement se démarquant par les opportunités sociales et professionnelles offertes par la présence de certains des plus grands businessmen et de grandes marques internationales. Le tapis rouge de la soirée de gala sera quant à lui, foulé par les stars d’Hollywood telles que Jessica Springsteen et ses parents Bruce Springsteen et Patti Scialfa, Jennifer Gates accompagnée elle-aussi de ses parents Bill et Melinda Gates, Destry et Steven Spielberg, Kate Capshaw, l’actrice Kaley Cuoco, Denise Richards, et bien d’autres.

« Le Longines Masters de Los Angeles offre une expérience unique, comme aucun autre rendez-vous sportif au monde », se réjouit Christophe Ameeu, Fondateur et PDG d’EEM. « Chaque famille, chaque spectateur peut y vivre une expérience unique. Nos invités assisteront à des concerts live, goûteront à quelques-uns des plats les plus exquis, feront des achats dans les boutiques des plus grandes marques de luxe, tout découvrir des sports équestres, et rencontreront les meilleurs cavaliers au monde. Nos invités sont bien plus que de simples spectateurs, nous les immergeons entièrement dans la culture de notre événement ».

Le chef étoilé belge, Yves Mattagne, amènera, lui, sa touche outre-atlantique en Californie. Connu pour ses plats exquis à base de fruits de mer, complémentés de sauces françaises classiques et riches, et d’ingrédients exotiques, Yves Mattagne régalera les VIP d’offres culinaires inspirées de son amour de la cuisine méditerranéenne. « C’est un plaisir absolu que de préparer, spécialement pour les Longines Masters, un menu sur mesure, qui correspondra à la sophistication et au raffinement de l’événement », confie le chef. « Cela me fait très plaisir de pouvoir partager mon amour de la cuisine avec les habitants de Long Beach et les visiteurs de ce très bel événement ».

Le Long Beach Museum of Art sera le décorateur officiel du Longines Masters de Los Angeles, et exposera sa gamme de pièces uniques, concoctées pour refléter la force et l’esprit des Longines Masters. Exposée au cœur du Village Prestige, la galerie d’art présentera une sélection de divers chefs-d’œuvre contemporains réalisés par divers artistes internationaux, créant une interaction unique entre le public et ces magnifiques œuvres. «L’inspiration qui peut provenir d’un mélange d’art et le sport est quelque chose d’extraordinaire que nous sommes heureux de partager avec la ville de Long Beach », explique Ron Nelson, directeur exécutif du Long Beach Museum of Art. « Nous sommes honorés de nous associer à un évènement qui met en valeur les arts autant qu’il met en valeur les sports équestres ».

L’élément immanquable du Village Prestige sera cette élégante vitrine dans laquelle Longines, le Partenaire en Titre et Chronométreur Officiel de l’événement, présentera certaines de ses collections emblématiques de montres. Des marques de luxe internationales seront également présentes autour du paddock afin d’offrir une expérience unique pour les visiteurs dans leurs boutiques éphémères exclusives de ce Village Prestige.

Les spectateurs auront également la chance de pouvoir s’initier à d’autres disciplines équestres, y compris le dressage et le polo. Le dressage est autant un art que c’est un sport, la discipline démontre une équitation très technique connue pour créer un lien unique et spécial entre le cheval et l’homme. Santi Serra, le talentueux dresseur espagnol, qui a performé dans le monde entier et est connu pour ses spectacles Sercam dont le « dressage naturel » est l’élément central, donnera également une magnifique performance montrant les mouvements gracieux des chevaux et l’équilibre harmonieux entre l’homme et l’animal.

Au programme de ce week-end équestre déjà bien rempli, les visiteurs pourront de plus assister à un match de paddock polo le samedi, promesse de frissons à grande vitesse, grâce à La Martina Polo Experience. Le rythme rapide et le contact physique du jeu, la force et la maniabilité des chevaux, et l’habileté et la précision des joueurs, tous ces élément en font un vrai régal pour les fans des Longines Masters.

Outre les activités proposées dans le Kids Corner, les enfants pourront profiter des programmes éducatifs personnalisés et des expériences uniques telles que les rencontres avec les cavaliers, grooms et autres membres du personnel de l’événement.

Restez attentif pour suivre les actualités et les prochaines informations à suivre. 

Le magazine L’Eperon ne sera plus qu’un trimestriel…

Plus de papier…

C’est une mauvaise nouvelle : le mythique magazine l’EPERON passe à une fréquence trimestrielle. L’octogénaire ne suit plus le rythme et ne peut plus lutter avec les médias sociaux et passe à un régime de semi-retraite
C’est une très mauvaise nouvelle, pour la presse équestre en général. L’EPERON fait partie du paysage équestre. La pertinence de ses journalistes, et parfois leur impertinence, se graveront de moins en moins dans le papier et se perdront dans l’océan du numérique dont les vagues emportent les écrits trop rapidement au large pour mieux les noyer. Cette équipe est pourtant si compétente, enthousiaste et passionnée comme nous avons pu encore le constater récemment dans la salle de presse à Rio, active et toujours sur le qui-vive. Et vous le constaterez encore à la lecture de ce premier numéro trimestriel… En attendant Noël !
Le numérique est éphémère et rend la mémoire courte. Les écrits (sur papier) restent. Les gens aimaient à collectionner les anciens numéros de L’EPERON et on a tous le bonheur de relire les récits des Jeux olympiques et autres grands événement du passé, des portraits d’éleveurs pour certains disparus et qui ont tant apporté à l’élevage moderne, de chevaux ou de cavaliers du siècle dernier dont la parole est si riche d’enseignements aujourd’hui et même les news de ces époques oubliées. « Ce n’est qu’avec le passé qu’on fait l’avenir », clamait Anatole France. Oui, mais voilà, ce passé va s’effacer petit à petit avec le numérique. Nous shootons des milliers de photos qui traînent dans nos ordis, mais nous ne faisons plus d’albums photos que nos petits-enfants retrouveront dans les greniers…
C’est une très très mauvaise nouvelle, pour la presse papier en général et pour la qualité de l’information. Cette presse s’essouffle parce que les lecteurs préfèrent leurs fichues tablettes et les annonceurs préfèrent l’éphémère et la légèreté de la télévision et d’internet. Pourtant, ces annonceurs devraient peut-être réfléchir : l’image d’un produit peut être liée à la qualité du support et L’EPERON était un support de qualité qui n’admettait pas la frivolité.
Alors, en général, nous ne faisons pas de pub pour un magazine plus qu’un autre, mais allez tous acheter un ou plusieurs L’EPERON (pour en offrir à de jeunes cavaliers par exemple qui garderont la mémoire de ces fabuleux J.O 2016), pour montrer à ses proprios que vous tenez au papier !

Polo Club de Deauville : Victoire 100% française pour la Coupe de Bronze

Victoire 100% française dans la Coupe de Bronze en attendant la Coupe d’Or dimanche

La (belle) saison deauvillaise de polo touche à sa fin avec les dénouements des deux tournois qui se disputaient en parallèle. Le premier verdict est tombé vendredi avec une victoire 100% française dans la Coupe de Bronze.

Grassfield est une équipe normande composée de trois joueurs professionnels français et d’une jeune joueuse également française : les frères Clément et Gaëtan Gosset, Julien Reynes et Bonnie Ahnine ont largement dominé (8 à 5 ½) l’équipe parisienne Mungo avec pourtant deux solides argentins en ses rangs, Ernesto Trotz et Nicola Ruiz Guinazu. Julien Reynes s’est montré particulièrement brillant, avec une belle réussite dans la transformation des pénalités à 60 yards : une bonne nouvelle, car à peine le match terminé, Julien devait plier bagages pour rejoindre ses camarades de l’équipe de France à Berlin où débute ce week-end le championnat d’Europe.

Maintenant place à un moment fort de la saison française, la finale de la légendaire Coupe d’Or qui opposera dimanche à 17H30 l’équipe normande d’Édouard Carmignac, Talandracas, quatre fois détentrice du titre, face à la formation basée à Chantilly de Jean-Edouard Mazery, La Esperanza, vainqueur l’an dernier. Un duel qui s’annonce chaud, chaud, chaud ! Une rencontre qui opposera deux fortes personnalités du polo : le handicap 10 argentin Sapo Caset, joueur d’exception face à son compatriote Tito Ruiz Guinazu (h7) mais qui, blessé, pourrait être remplacé en cours de rencontre par le n°1 français Brieuc Rigaux.

Bref, une bataille palpitante en clôture d’une brillante saison normande à ne manquer sous aucun prétexte, dimanche à partir de 17H30 (prévoir d’arriver à l’avance en raison des courses).

Polo Club de Deauville : Cinquième Coupe d’Or pour Talandracas

Cinquième Coupe d’Or pour Talandracas!

 

Cette saison 2016 du polo de Deauville s’est terminée en apothéose avec une finale particulièrement indécise jusqu’au bout et un polo de combat comme on l’aime… Et à la fin c’est Talandracas qui l’emporte !

Quel match, quelle bataille ! Jamais, au cours de la rencontre, avant le goal libérateur d’Hugues Carmignac, l’écart n’avait dépassé le demi-goal (Talandracas rendait un goal et demi à La Esperanza). Le duel entre le handicap 10 Argentin, Sapo Caset et le n°1 français Brieuc Rigaux a été particulièrement… énergique. Du Brieuc Rigaux comme on aime le voir qui a longtemps tenu tête au crack argentin que l’on verra à la fin de l’année à Buenos Aires au sein de l’une des trois meilleures équipes du monde pour le mythique Open d’Argentine. Mais la joie de Sapo Caset d’avoir eu le dessus sur cette solide équipe de La Esperanza n’était pas feinte. Comme tous les grands joueurs du pays du polo, il rêvait d’inscrire cette Coupe d’Or de Deauville à son palmarès et il rejoint ici tous les grands noms de ce sport. Un beau moment également pour la famille Carmignac, père et fils : un cinquième titre grâce notamment à un goal décisif du fils en fin de rencontre permettant aux « gris et roses » de prendre de l’air et d’atteindre le score final de 9 à 7 ½.

Cette finale 2016 concluait une saison deauvillaise particulièrement exceptionnelle – la météo y est pour beaucoup – tant sur le plan sportif que sur celui de la convivialité. Le Polo de Deauville, sous la présidence de Jean-Édouard Mazery (également heureux capitaine de l’équipe pourtant perdante aujourd’hui) est bel est bien redevenu un des grands rendez-vous de la saison européenne.

-#-

unknown15

9ème édition du Salon du Cheval d’El Jadida

9ème édition Salon du Cheval d’El Jadida

Date : du 11 au 16 octobre 2016
Thème “Les arts équestres traditionnels”
Pays d’honneur : Les Emirats arabes unis.

 

 

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 9ème édition du Salon du Cheval se déroulera au Parc d’Exposition Mohammed VI à El Jadida du 11 au 16 octobre 2016. 

Fidèle à sa mission d’œuvrer au développement de la filière équine au Maroc et à la préservation du patrimoine culturel marocain lié au cheval, le Salon du cheval a placé cette édition sous le thème “Les arts équestres traditionnels”. A travers ce choix se dégage la volonté manifeste de célébrer la richesse de nos traditions équestres et le grand talent de nos cavaliers et artistes.

Ainsi, un espace sera dédié à la Tbourida avec la participation de sorbas représentant toutes les régions du Royaume. Les stands réservés aux régions et à l’artisanat mettront en relief la grande diversité de la production de nos valeureux artisans.

Engagé de manière continue dans le renforcement de la coopération internationale dans le domaine du cheval pour l’évolution et la diffusion de notre identité équestre, le Salon du cheval honore à chacune de ses éditions un pays de grandes traditions équestres. Les Emirats Arabes Unis seront, cette année, l’invité d’honneur au Salon. Ils partagent avec le Maroc la passion du cheval et la volonté de développer la filière équine et ne manqueront pas d’apporter au Salon une plus-value appréciable.

Par ailleurs, et à l’instar des éditions précédentes, le Salon du Cheval de cette année connaîtra de nombreux temps forts avec une programmation riche et variée qui comprendra : le Show International A Pur-Sang Arabe, la Coupe des Éleveurs Marocains de Chevaux Arabes, le Concours National des Chevaux Arabe-Barbe, le Championnat International des Chevaux Barbes, le Concours International de Saut d’Obstacles CSI 1* et le Concours International de Saut d’Obstacles CSI 3*W, comptant pour la qualification à la Coupe du Monde et constituant la troisième étape du Morocco Royal Tour.

Le Salon du Cheval prêtera par ailleurs une attention soutenue aux nouvelles générations. Des activités équestres ludiques, comme le Concours de Poneys et le Concours d’art pour jeunes talents, seront organisés à l’attention des plus jeunes dans le cadre d’un village pour enfants. Et pour réunir grands et petits, des spectacles de haut niveau seront proposés. Ils mettront en avant l’excellence équestre marocaine, à travers des présentations de la Garde Royale, de la Gendarmerie Royale, de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, des Forces Armées Royales et de l’École d’Art Équestre de Marrakech, ainsi que de grandes troupes internationales, parmi lesquelles la Troupe Jehol, Guillaume Assir Becar, Gari Zoher Selyne et Jeremy Gonzalez.

Enfin, comme chaque année, le Salon du Cheval réunira également la communauté des professionnels dans le cadre de ses activités culturelles. A cet effet, des conférences et séminaires sur des thèmes scientifiques et culturels seront organisés pour échanger autour de la filière équine. Des témoignages seront apportés notamment par des professionnels et d’éminents chercheurs sur des sujets d’étude d’actualité.

-fin-

1448368212-4818

Jumping International de Valence : le rebond de Simon !

Le rebond de Simon !

 

 

Un champion doit savoir rebondir après les coups durs, et Simon Delestre a prouvé qu’il en est un, en remportant le Grand Prix 4* Axeria – SFAM du Jumping International de Valence. La belle histoire s’écrit également avec la deuxième et troisième place de Kevin Staut et Roger-Yves Bost, ses coéquipiers de l’Equipe de France sacrés à Rio alors que Simon se voyait priver de Jeux suite à la blessure de son cheval Hermès Ryan. Avec trois tricolores sur le podium d’un Grand Prix dix jours après les olympiades, l’équitation Française confirme sa belle forme. Un superbe scénario pour les spectateurs exceptionnels de Valence venus toujours plus nombreux assister à la deuxième édition du jumping. 

Tout simplement un week-end exceptionnel pour le numéro 2 mondial. Simon Delestre réalise tous ses parcours sans-fautes, aussi bien avec sa jeune Utah d’Aiguilly classée dans les trois autres épreuves, qu’avec son crack Chesall Zimequest, deuxième de la qualificative du premier jour et vainqueur de ce Grand Prix 4*. « Un week-end formidable » pour le tricolore ravi de participer à un tel événement : « Ce fût remarquable. Nous avons été reçus dans des conditions optimum, et je pense que c’est difficile de faire mieux. Je savais à quoi m’attendre car j’étais déjà venu l’année dernière, mais il est vrai que c’est toujours difficile de rester à la hauteur de la qualité proposée d’une année sur l’autre. Pourtant, ils ont fait tout aussi bien, voire mieux, et c’est un réel plaisir pour nous de venir ici ! » Le Lorrain retrouve de bonnes sensations, indispensables pour rebondir après la malchance qui l’a frappé à Rio : « C’était un barrage rapide mais j’ai un excellent sentiment sur les deux parcours. Rio a été un coup très dur à encaisser. C’est tout de même un an de préparation, j’avais un cheval à 300%, et je suis rentré avec un cheval convalescent, à cause d’un accident qui n’arrive jamais. C’est difficile, mais c’est le sport. On passe du tout au rien en un instant, et il faut réussir à encaisser les victoires comme les défaites. Après ce qu’il m’est arrivé, c’est bien d’avoir retrouvé un bon sentiment aussi rapidement et ma compétitivité sur le premier concours en rebondissant avec une victoire ». Kevin Staut et Bosty se sont réjouit pour leur coéquipier de l’Equipe de France, eux qui sont rentrés de Rio avec la médaille d’or autour du cou. Les Champions terminent respectivement à la deuxième et troisième place, prouvant leur excellente forme après leur exploit olympique. Ils réalisent tout de même un week-end remarquable, Kevin Staut remporte la grosse épreuve de vendredi soir, et Bosty s’est imposé plus tôt dans la journée avec Pégase du Mûrier. A eux trois, ils ont ravis le public du Haras des Grillons.

Le Jumping International de Valence était surtout le premier rendez-vous du saut d’obstacles international après l’échéance de Rio, et les spectateurs se sont bien évidemment déplacés en nombre pour venir acclamer leurs héros. Une ambiance spéciale ressentie tout au long de l’événement par les cavaliers et les membres de l’organisation, heureux de partager ensemble ces instants comme l’explique Sadri Fegaier, organisateur du concours : « les cavaliers ont été vraiment surpris car nous avions un public hors normes par rapport à ce que l’on peut avoir sur d’autres compétitions. Nous avons largement dépassé les 10 000 spectateurs, nous avons beaucoup de retours positifs, c’était incroyable à vivre. On ne pouvait rêver mieux ». D’ailleurs Simon Delestre donne déjà rendez-vous pour l’année : « il faut bien remettre le titre en jeu ! » Promesse tenue également par la Britannique Laura Renwick, incroyable d’efficacité à Valence, élue meilleure cavalière du concours et qui repart avec les clés d’une luxueuse Mercedes-Benz. Avec de tels cavaliers souhaitant revenir pour la troisième édition du Jumping International de Valence, Sadri Fegaier rêve d’une cinquième étoile pour son événement : « Nous avons fait la demande l’année dernière, mais je considère que ce n’est qu’une formalité car aujourd’hui nous proposons déjà un concours de niveau cinq étoiles ».

unknown22

Jumping International de Valence : les Champions olympiques célébrés !

Les Champions olympiques célébrés à Valence !

 

 

La cérémonie en l’honneur de nos Champions olympiques fut un moment magique partagé sur la piste du Jumping International de Valence. Les cavaliers tricolores sont entrés en scène à l’intérieur d’un carrosse à quatre frisons orchestré par le célèbre magicien Dani Lary. Après avoir rediffusé les parcours d’anthologie de Rio, que Kevin Staut, Roger-Yves Bost et Philippe Rozier ont revécu avec beaucoup d’émotion, les spectateurs ont eu la surprise de voir apparaître Pénélope Leprévost sur le grand écran, en direct du Mans. Une chance pour les héros de Rio de partager cet instant avec le public français, seulement une semaine après leur exploit.

Un peu plus tôt dans la journée, un ancien médaillé olympique faisait parler de lui… Michel Robert, pour notre plus grand bonheur, prouvait qu’il n’a rien perdu de son talent en remportant le Grand Prix CSI2*Prix SFAM – GBG Assurances, sous les acclamations des passionnés ravis de voir leur idole encore au plus haut niveau.

Puis, Laura Renwick avait poursuivi son week-end de victoires en s’imposant cette fois-ci dans le Prix Axeria, épreuve de vitesse à 1,50m. Première à s’élancer, la Britannique a su donner le tempo et sortir le sans-faute parfait pour que les trente-deux concurrents suivant ne puissent jamais atteindre son chronomètre de 61 secondes et 15 centièmes.

Enfin, l’épreuve des Six Barres et la victoire d’Alona Soloviova ont clôturé la nocturne sensationnelle au Haras des Grillons. Cette épreuve de saut en hauteur est à la fois spectaculaire, vibrante, et à couper le souffle. Les cavaliers enchainent tour à tour une ligne de six verticaux, après deux obstacles d’échauffement, dont seul le dernier monte progressivement. A ce jeu, l’Ukrainienne a été la plus forte, et réalise un saut de 2,10m, malheureusement en emportant la barre avec elle. Bien sûr, on est encore loin du record du monde établi par le Chilien Aleberto Arraguibel et son pur-sang Huaso qui avaient sauté 2,47m en… 1949. Car aujourd’hui le sport est moins devenu une affaire de puissance que d’agilité et de dressage, mais l’idée de réhabiliter ce style d’épreuve est excellente, à en croire l’adhésion du public.

Dernière journée de compétition ce dimanche à Ratières, mais non des moindres ! Le rendez-vous à ne pas manquer est bien sûr le Grand Prix CSI4*, en début d’après-midi, mais plein de surprises sont encore prévues au programme. L’occasion de venir en famille admirer ces champions et de goûter à l’ambiance très spéciale du Jumping International de Valence.