L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu
Les Longines Masters s’envolent  pour New York, troisième étape de la Série !

Après Paris et Hong Kong, les Longines Masters retrouveront le NYCB LIVE Nassau Coliseum de New York dans un peu plus d’un mois pour la suite de cette palpitante Saison IV. Pour la seconde année, la série qui fait voyager cavaliers et chevaux de haut niveau à travers les continents, mais aussi les spectateurs, posera ses valises à New York du 25 au 28 avril 2019.

Promouvoir une nouvelle vision du haut niveau des sports équestres aux quatre coins du globe, proposer le meilleur du saut d’obstacles mondial et une expérience inoubliable pour le public, c’est définitivement la mission que s’est fixée Christophe Ameeuw et ses équipes d’EEM.

Si les Etats-Unis, cette fois-ci à domicile, et l’Europe seront évidemment présents pour se livrer une bataille sans merci dans la Riders Masters Cup, l’Egypte, le Japon, Israël ou encore le Brésil feront le déplacement pour fouler la piste du NYBC Live Nassau Coliseum.

Le programme sportif sera très riche, avec à la fois le Masters One (CSI5*), où l’on retrouvera les épreuves phares de la Série des Longines Masters, et le Masters Two (CSI2*), qui met en avant les générations montantes de cavaliers, les cracks en devenir et les cavaliers amateurs. Les parcours seront dessinés par Frank Rothenberger, l’un des plus grands chefs de piste de la planète du saut d’obstacles.

Le vendredi, le Longines Speed Challenge, véritable championnat du monde de vitesse en indoor, ouvrira le bal à 20h30. Sur le même parcours qu’à Paris et Hong Kong, l’un des cavaliers engagé à New York arrivera-t-il à être plus rapide que Kevin Staut (vainqueur à Paris en 62,29 secondes), ou encore Bertram Allen (vainqueur à Hong Kong en 60,47 secondes), et détrôner l’un de ces triples vainqueurs de l’épreuve sur cette quatrième saison des Longines Masters ?

La Masters Power et la Riders Masters Cup seront les moments forts de la journée du samedi. La première, qui aura lieu à 14h15, est une véritable démonstration de puissance, les barres pouvant monter jusqu’à deux mètres. Mais la seconde sera certainement l’épreuve la plus attendue par le public américain, qui aura à cœur de voir son équipe redresser la barre face à l’Europe et enfin remporter une édition de la Riders Masters Cup !

Le week-end s’achèvera sur le non moins attendu Longines Grand Prix. Cette épreuve du plus haut niveau mondial sera dotée de 400 000 dollars. Il ne fait aucun doute que Denis Lynch, vainqueur du Longines Grand Prix de Hong Kong (et troisième de celui de Paris) aura à cœur de s’offrir une seconde victoire sur le circuit qui semble fortement lui réussir avec en ligne de mire le Grand Slam indoor of Showjumping. Toutefois, McLain Ward, actuel numéro 2 mondial et tenant du titre de ce Longines Grand Prix de New York, souhaitera certainement offrir un doublé à son public et sera le premier à mettre des bâtons dans les roues de l’Irlandais. Rendez-vous le dimanche 28 avril à 15h pour voir les meilleurs cavaliers mondiaux en découdre !

Si le sport aura la part belle pour cette seconde édition du Longines Masters de New York, le Lifestyle et l’Entertainment auront également une place privilégiée dans cet événement hors normes, comme le veut la tradition de cette série internationale.

Après avoir accueilli les athlètes équins, pour sa première soirée, le Longines Masters de New York accueillera des athlètes canins pour l’AKC Agility Cup. Les meilleurs chiens des Etats-Unis s’affronteront au NYBC Live sur un parcours d’agility, le 25 avril à 17h. En plus des chevaux des chevaux de sport, principales stars du week-end, Santi Serra présentera la parfaite harmonie qu’il a développé avec ses chevaux artistes dans des représentations à couper le souffle le vendredi, le samedi et le dimanche.

Le Village Prestige du Longines Masters de New York réunira les plus grandes marques de luxes et les équipementiers équestres. Une fois des plus, les enfants auront leur espace dédiés dans celui-ci, ils pourront profiter de la proximité de leurs idoles, chevaux comme cavaliers, lors de séances de dédicaces et d’animations uniques. Henri PFR, après son succès de Paris et Hong Kong, sera à nouveau présent pour animer l’afterparty du samedi soir au cœur du Village Prestige.

Reprise du spectacle Nature aux Grandes Écuries du Domaine de Chantilly
Le 31 mars prochain, le spectacle Nature débutera une nouvelle saison sous le superbe dôme des Grandes Écuries du Domaine de Chantilly. Vêtues des costumes fleuris imaginés et réalisés par Monika Mucha, les écuyères se succéderont dans douze tableaux différents rappelant les quatre saisons. Les notes et les voix du trio Sarocchi raisonneront entre les murs tricentenaires des écuries pour accompagner les allures et figures des chevaux mais aussi les danses et acrobaties aériennes d’Edouard Gameiro.
Un Champion olympique aux ÉquiÉtudes
Philippe Rozier, médaillé d’or en saut d’obstacles par équipe aux derniers Jeux olympiques de Rio, sera aux Grandes Écuries de Chantilly samedi prochain pour la seconde édition des ÉquiÉtudes. Il interviendra sur le thème de l’importance de la recherche du bien-être du cheval en compétition de haut niveau. « Le bien-être est un élément crucial dans la préparation de nos chevaux. Au-delà du fait que ce sujet est dans l’air du temps et qu’il faut être très vigilant sur ce thème du ‘welfare’, c’est important d’avoir un cheval à 100% bien dans sa tête et bien dans son corps. Un cheval heureux sera toujours un bon cheval. C’est pourquoi je tenais à venir partager cette vision dans les cadre des ÉquiÉtudes ».

Les ÉquiÉtudes, Salon du bien-être du cheval de sport, auront donc lieu le 16 mars prochain aux Grandes Écuries du Domaine de Chantilly. Il s’agit d’un événement biennal, avec pour thème principal « Monter en conscience ». Au programme, huit conférences animées par de grands experts français et internationaux présenteront ce sujet de l’équitation en conscience et l’impact du cavalier sur le cheval, ainsi qu’un salon du bien-être équin avec une vingtaine d’exposants qui présenteront leurs dernières gammes de produits en phase avec ce thème. Philippe Rozier utilise notamment la couverture électromagnétique de Bemer, qui sera exposée samedi aux ÉquiÉtudes.

Lausanne rejoint la série des Longines Masters !

EEM et Longines sont fiers d’accueillir une nouvelle étape dans la série des Longines Masters. Après Paris, Hong Kong et New York, la série rejoindra les rives du Lac Léman, dans la ville de Lausanne. 

Le nouveau Longines Masters de Lausanne se tiendra du 20 au 23 juin 2019 et accueillera comme ses « ainées » les meilleurs cavaliers du monde et grands champions qui se rendront sur les rives du Lac Léman, à Lausanne, siège de pas moins de cinquante organisations sportives internationales dont la Fédération équestre internationale (FEI). 

Unique en son genre, le concept signature des Longines Masters réunissant l’excellence sportive et le lifestyle s’enrichit d’une étape en extérieur dont le programme sportif proposera l’ensemble des épreuves originales qui font le succès de la série des Longines Masters : le Longines Speed Challenge, le Masters Power et le Longines Grand Prix. Sport de haut niveau, lifestyle, invités de marque, partenaires prestigieux, shopping exclusif, activités familiales, tous les ingrédients qui sont la marque de fabrique de la série seront au rendez-vous au bord du Léman pour faire du Longines Masters de Lausanne un véritable temps fort du calendrier sportif et régional. 

Chaque étape des Longines Masters est diffusée dans près de 100 pays touchant ainsi plus de 260 millions de foyers et bénéficie d’une couverture médiatique et digitale unique dans les sports équestres, ciblant ainsi de nouveaux passionnés à travers le monde. 

 

Philippe Guerdat reste Européen pour la quatrième Riders Masters Cup à New York

Le Longines Masters de Hong Kong à peine terminé et les équipes d’EEM World sont déjà fort occupées par la prochaine étape de la Série : le Longines Masters de New York du 25 au 28 avril 2019, au NYCB LIVE Nassau Coliseum. L’événement proposera évidemment les deux épreuves phares propres à la série : le Longines Speed Challenge et le Longines Grand Prix, mais New York, comme Paris, reçoit une épreuve très spéciale… 

Cette épreuve, c’est la Riders Masters Cup, un jeune championnat intercontinental qui, depuis décembre 2017, oppose les Etats-Unis (Riders USA) à l’Europe (Riders Europe). Le Longines Masters de New York accueillera la quatrième édition de cette Riders Masters Cup, dominée depuis sa création par les Riders Europe. Un « 3-0 » que les Riders USA ont bien l’intention de réduire le 27 avril prochain au NYCB LIVE Nassau Coliseum de Long Island. Ils auront l’avantage de jouer à domicile devant un public tout acquis à leur cause : plus que des spectateurs, ce sont des véritables supporters qui, l’an dernier, avaient soutenu son équipe avec beaucoup de ferveur. Avec un n°2 mondial, McLain Ward, une autre cavalière dans le top 10, Beezie Madden et cinq cavaliers en tout dans le top 25, il est clair que pour cette quatrième manche, les Champions du monde auront de sérieux arguments à opposer aux Riders Europe.

Ces derniers gardent un atout essentiel avec eux : le chef d’équipe. Car si le Suisse Philippe Guerdat a été « transféré » de la France au Brésil, il garde toutefois la direction des Riders Europe : « Il avait été question au lancement de la Riders Masters Cup que cette fonction de chef d’équipe soit ‘tournante’ mais Christophe Ameeuw m’a demandé de conserver ce rôle et je le fais avec joie car, outre le fait que j’apprécie Christophe et ses démarches pour faire évoluer le sport, le challenge est intéressant. Le concept prend de l’ampleur, même s’il est encore jeune et demande encore quelques améliorations, mais c’est une compétition en laquelle je crois ». Et c’est vrai que l’entraineur champion olympique a joué un rôle essentiel dans les trois premières victoires des Riders Europe, tant au niveau de ses sélections que de la stratégie déployée au cours de la compétition. On l’a vu notamment à New York, l’an dernier, où, dominés au score pendant toute l’épreuve, les Riders Europe remportaient le match sur le dernier duel où Philippe Guerdat avait aligné Harrie Smolders et son rapide Cas 2 face à McLain Ward et HH Gigi’s Girl. Les Riders USA menaient encore 7 à 6, mais après le passage éclair de Smolders, ils s’inclinaient 7 à 8. Le bon choix de Philippe Guerdat avait payé alors que son équipe jouait à l’extérieur ! Rendez-vous le 27 avril au Nassau Coliseum pour une quatrième manche qui s’annonce palpitante.

La Riders Masters Cup : fiche d’identité 

Dans la lignée des grands défis sportifs mondiaux : 
Lancée à Paris en décembre 2017, la Riders Masters Cup a pris d’entrée, une dimension de grand défi sportif intercontinental. À terme, ce rendez-vous devrait rejoindre dans l’esprit du public ces batailles d’anthologie entre continents telles l’America Cup en voile, la Ryder Cup en golf ou la Coupe Davis et la Fed Cup en tennis. Bien sûr, pour l’instant, la Riders Masters Cup écrit les premières lignes de son histoire, mais dès les trois premières éditions, l’épreuve a passionné les publics de Paris et de New-York.

Le match des deux grandes puissances du saut d’obstacles mondial : 
Que ce soit au cours de l’histoire de ce sport ou au cours de la saison passée, Europe et Etats-Unis se sont toujours partagé l’essentiel des titres majeurs par équipe : Jeux olympiques, Championnats du monde ou finale des Coupes des Nations. Si, l’an dernier, les Etats-Unis avaient triomphé lors du Championnat du monde de Tryon (USA), le Vieux Continent a immédiatement pris sa revanche à Barcelone avec un podium 100% européen (Belgique, France et Irlande). La Riders Masters Cup, créée en 2016 par EEM et l’EEF (la Fédération équestre européenne), sublime cette bataille incessante entre les deux puissances équestres.

La composition des équipes est confiée à deux chefs d’équipes titrés : 
Robert Ridland, l’actuel coach des Etats-Unis tandis que pour l’Europe, ce rôle a été confié au chef de l’équipe de France médaillée d’or à Rio et désormais sélectionneur du Brésil, Philippe Guerdat. Le coach Champion du monde contre le chef d’équipe Champion olympique !
Ces chefs d’équipes annoncent leurs présélections (short-list) environ un mois avant le rendez-vous tandis que l’équipe définitive de cinq cavaliers, dont obligatoirement un âgé de moins de 25 ans, est dévoilée l’avant-veille de l’épreuve. Mais le rôle du chef d’équipe va bien au-delà de la seule sélection. Il a une mission de tacticien qui choisit l’ordre de départ de ses cavaliers, puis, en fonction des résultats de la première manche, le coach gagnant peut désigner en premier quel opposant il alignera en face de l’adversaire et pourra même procéder à des changements de chevaux de ses cavaliers. Un rôle crucial de stratège qui influence clairement le résultat comme on l’a notamment remarqué à New-York où le match était serré !

Un concept et un règlement des plus simples : 
Un tirage au sort désigne la composition des cinq premiers duels. Dans la première manche (barème A au chrono), le compétiteur victorieux marquera 10 points pour son équipe, le vaincu, s’il a complété son parcours, marquera 5 points. À la mi-temps, à l’issue de la première manche, les chefs d’équipes recomposent les duels, celui de l’équipe provisoirement en tête bénéficiant du premier choix. Cette fois-ci, en deuxième manche (barème C à 3 secondes la barre), les vainqueurs marquent 20 points, les vaincus 10. Des duels clairs et immédiatement lisibles avec un score qui s’affiche en temps réel sur un tableau lumineux comme lors d’un match de basket ou de football. Pour les spectateurs, il est ainsi facile de se prendre au jeu : ils deviennent supporters de leur camp, encouragent leurs cavaliers avec force voix et en agitant leurs drapeaux… #WaveYourFlag !

 

La France pays partenaire officiel du CHIO d’Aix la Chapelle en 2019 !

Avec notamment la présence de la Garde Républicaine et du Cadre Noir de Saumur.

Le CHIO d’Aix la Chapelle, qui se déroulera du 12 au 21 juillet 2019, accueille cette année la France en tant que pays partenaire. Entre autres ambassadeurs équestres de l’Hexagone, la célèbre Garde Républicaine et le non moins fameux Cadre Noir de Saumur seront les principaux protagonistes de la Cérémonie d’Ouverture le mardi 16 juillet.

« Le CHIO d’Aix la Chapelle est un synonyme d’excellence sportive, mais a également prouvé depuis de nombreuses années que c’était également un grand spectacle », souligne Carl Meulenbergh, Président de l’organisation, le Aachen-Laurensberger Rennverein e.V. (ALRV). La Cérémonie d’Ouverture est désormais un véritable show qui, chaque année, est construit sur le thème du pays partenaire.

Le Directeur sportif du concours, Frank Kemperman, attend avec impatience d’accueillir ces représentants prestigieux de l’équitation française : « C’est vraiment formidable de recevoir et de présenter la Garde Républicaine et le Cadre Noir à notre public ». Le Cadre Noir est une institution qui participe au rayonnement de la France. L’équitation académique qu’elle perpétue et transmet depuis des siècles, l’équitation de tradition française, est inscrite au patrimoine immatériel de l’UNESCO.   De son côté, la Garde Républicaine est un des plus prestigieux régiments de cavalerie au monde, dont la mission est notamment la protection du Président de la République française. Ce dernier est d’ailleurs récemment venu en visite à Aix la Chapelle, lors de la signature du nouveau traité de coopération et d’intégration franco-allemand avec Angela Merkel.

« Ce traité a également pour but de renforcer l’amitié entre la France et l’Allemagne, et avec la France comme pays partenaire du CHIO d’Aix la Chapelle, cette amitié sera belle et bien à l’honneur », confirme le Dr Angelika Ivens, Consul Honoraire de France et Directrice Générale de l’Institut Français d’Aix la Chapelle.

La logistique de l’organisation de la Cérémonie d’Ouverture est impressionnante. Plus de mille personnes et plusieurs centaines de chevaux – notamment camarguais – y prendront. Bien entendu, des représentants l’élevage français, l’un des plus significatifs au monde, auront la part belle lors de cet événement.

Le plus grand défi pour le directeur n’est pas seulement de satisfaire un public de 40 000 personnes dans le stade, mais aussi de contenter les téléspectateurs qui suivent la cérémonie depuis leurs écrans : « Nous devons impressionner les spectateurs, les surprendre, être certains que tout est parfaitement minuté et que chaque seconde soit palpitante », affirme Uwe Brandt. Le Directeur Artistique du Théâtre de la Frontière d’Aix la Chapelle soutient fidèlement l’équipe du CHIO pour la partie créative au delà de la seule compétition depuis 2015. Il travaillera en étroite collaboration avec la chaîne publique allemande WDR qui diffusera cette Cérémonie d’Ouverture en direct à partir de 20h15.

La France ne sera pas seulement à l’honneur lors de la Cérémonie d’Ouverture, mais aussi sur l’ensemble des dix jours du CHIO. Par exemple, le pays partenaire constituera l’ossature équestre des deux concerts « Horse & Symphony » (les 12 et 13 juillet à 20h30), et aura une forte présence au sein du village du CHIO d’Aix la Chapelle qui la mettra à notamment l’honneur cette année par la création d’une « rue France ».

LES « ÉTOILES » DU LONGINES PARIS EIFFEL JUMPING REVIENNENT !

À l’occasion du Longines Global Champions Tour-Longines Paris Eiffel Jumping 2019, les meilleurs cavaliers de 21 ans et moins, seront pour la deuxième année consécutive mis à l’honneur par la Région Ile-de-France. L’objectif étant de dynamiser la carrière de jeunes talents représentant l’avenir du saut d’obstacles en les faisant évoluer dans une compétition du plus haut niveau international.

Remporté en 2018 par Louna Garo (15 ans), ce circuit s’adresse aux jeunes Franciliens sélectionnés lors de quatre étapes qualificatives entre le mois de mars et le mois de juin.
À l’issue de ces épreuves, les cavaliers marquent des points qui permettent aux huit premiers du classement général de participer à la finale qui se déroulera le vendredi 5 juillet sur la piste du LGCT-LPEJ.

Louna Garo aura également la chance de revenir et remettre son titre en jeu « Je suis ravie de cette invitation. C’est une grande chance qui m’est offerte. »

Ils seront donc neuf cavaliers à s’affronter pour la victoire devant les plus grands champions(Philippe Rozier, Kevin Staut, etc.) avec en tête leur rêve de participer aux Jeux olympiques de Paris 2024.

Louna Garo, vainqueur des ÉTOILES DU LONGINES PARIS EIFFEL JUMPING 2018
« J’ai découvert le tournoi des Étoiles du Longines Paris Eiffel Jumping grâce à Olivier Bost, sélectionneur de l’équipe de France Junior. Ce concours offre une formidable occasion de monter aux côtés de grands cavaliers dans un cadre magnifique au pied de la Tour Eiffel ! »Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France
« Accompagner les jeunes sportifs franciliens vers le haut niveau est l’un des objectifs de notre nouvelle politique sportive qui vise à faire de notre région une terre d’excellence sportive. Je souhaite le plus grand succès à nos jeunes cavaliers. Que leur passion, leur volonté et leur talent les mènent sur la plus haute marche du podium, et que cette belle manifestation participe au développement de la pratique sportive, ainsi qu’au rayonnement et à l’attractivité de l’Île-de-France. »
Etapes qualificatives
Jardy- Grand National – 1m40 – 15-17 mars 2019
Fontainebleau – Grand Prix Junior – 1m40 – 5 mai 2019
Mantes la Jolie – Grand Prix – 1m40 – 31 mai 2019
Fontainebleau – Grand National – 1m40 – 21 juin 2019
Les ÉquiÉtudes, le Salon du bien-être du cheval de sport

 

Monter en conscience, tel est le thème de cette deuxième édition des ÉquiÉtudes. Le samedi 16 mars prochain, les Grandes Écuries du Domaine de Chantilly accueilleront huit conférences (voir le riche programme ci-dessous), mais également plus d’une vingtaine d’exposants, tous ayant un rôle à jouer dans le bien-être du cheval de sport.

Cette seconde édition des ÉquiÉtudes recevra bien entendu des exposants institutionnels tels que l’Association Au-delà des Pistes, qui œuvre pour la reconversion des chevaux de courses, le Haras de la Cense, la référence française dans l’enseignement de l’équitation éthologique, Equ’Institut, qui apporte des informations et formations sur la santé équine à tous les publics en plus de mener des recherches cliniques, Equures, le premier label environnemental et bien-être animal développé spécifiquement pour la filière équestre, ou encore l’Institut Français de Podologie Équine.

Les selleries et équipementiers, sensibles au bien-être équin, seront eux aussi présents sous la nef des Grandes Écuries du Domaines de Chantilly. Entre tradition et nouvelle technologie, tout en prenant en considération le confort du cheval, Dyon, Back on Track, la Sellerie Aulion, ou encore Wow Saddles exposeront leurs produits phares et nouveautés. 

Le bien-être du cheval passant aussi et surtout par les soins, Allo Naturel, Ek1n, Natural Innov et Forever présenteront leurs gammes de produits au public des ÉquiÉtudes, leur permettant de trouver les produits d’origine naturelle adaptés aux besoins de leurs équidés. L’alimentation n’étant pas à négliger non plus, les marques d’aliments Pure Feed et Havens exposeront également leurs différentes recettes, tout comme Happy Crackers, une marque de friandises préparées à partir d’ingrédients frais et naturels.

Ces dernières années, les nouvelles technologies ont également été mises au service du bien-être du cheval, et plusieurs d’entre elles seront présentées aux ÉquiÉtudes. Le capteur fixé à la sangle permettant d’analyser la locomotion du cheval et de suivre l’entrainement d’ÉquiSense, la caméra thermique d’Avalasia, un tensiomètre permettant de mesurer la qualité du contact entre les mains du cavaliers et la bouche du cheval créée par Avansce, la couverture permettant une thérapie vasculaire du cheval du groupe Bemer, ainsi que le tapis créé par Mescan, permettant de détecter les points de pression d’une selle, seront de la partie.

La librairie Martelle, quant à elle, permettra aux spectateurs de ce forum unique dédié au bien-être du cheval de pouvoir retrouver les informations données par les intervenants lors des différentes conférences, ou encore de découvrir de nouveaux auteurs traitant de ces différents sujets. 

 

Programme des conférences

09h00-09h10 Introduction par Sophie Bienaimé, directrice équestre et artistique des Grandes Écuries de Chantilly, auteur de « La leçon de dressage » (éditions Actes Sud 2017), et par Déborah Bardou, chargée de projet « bien-être animal » à la Fédération Française d’Equitation.

09h10-10h20 Comment le cheval apprend-il ? Les principes et leurs applications au quotidien – Helène Roche

11h10-11h30 L’intérêt de la mesure scientifique – Aude Caussarieu

11h30-12h30 Les effets de la selle et des équipements sur la performance – Russell Guire

14h00-14h30 L’impact de la main du cavalier sur le cheval – Démonstration avec tensiomètre – Géraldine Vandevenne

14h30-14h50 Selle qui tourne : causes, conséquences et remèdes – Anette Rancurel

15h15-17h15 L’impact du cavalier sur la locomotion du cheval (la position, la perception et le comportement du cavalier) – Russell Guire

17h45-18h15 Préparation physique ciblée du cavalier – Agnès Olivier

18h15-18h30 Comment concevoir son programme d’entrainement ? – Dialogue entre Hélène Roche et Sophie Bienaimé

18h30-20h00 Echanges avec les intervenants et exposants