L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu
McLain Ward, chef de file d’un « gros » plateau à New York !

Le plateau du Longines Masters de New York, Acte III de la Saison IV est plutôt riche en titres et médailles. ! Avec pour tête d’affiche le tenant du titre du Longines Grand Prix de New York, Champion du monde, Champion olympique, vainqueur de Coupe du monde et ex-numéro un mondial, et toujours numéro 2 aujourd’hui, le Newyorkais : McLain Ward. Bon nombre de médaillés de tous métaux l’accompagneront. Le public du NYCB LIVE Nassau Coliseum – un lieu véritablement dédié au sport puisque c’est également le « siège » de l’équipe de hockey des Islanders de New York – va se régaler du 25 au 28 avril prochains !

Qu’ont en commun McLain Ward, Beezie Madden et Leslie Howard (USA), Mario Deslauriers(Canada), Beat Mändli (Suisse) et Rodrigo Pessoa (Brésil), tous présents à New York dans deux semaines ? Ils ont tous remporté la Coupe du monde ! Ils représentent même neuf titres à eux six puisque Beezie Madden l’a remporté à deux reprises (et a encore été la meilleure représentante américaine à la récente finale de Göteborg il y a 10 jours), tandis que Rodrigo Pessoa avait signé un triplé à l’époque du grand Baloubet du Rouet. Le coach de l’équipe Irlandaise, motivé par la perspective des Jeux olympiques de Tokyo l’an prochain – un titre qu’il avait remporté en 2004 à Athènes – a choisi le Masters Two de New York dans son cheminement de retour vers le haut niveau.

D’autres Champions ou médaillés olympiques seront au départ à New York : on reparle ici de Beezie Madden et McLain Ward, mais on peut également évoquer le Suisse Pius Schwizer, un ancien médaillé de bronze par équipe, son compatriote Beat Mändli (médaillé d’argent) ou encore Kent Farrington et Lucy Davis, médaillés d’argent par équipe aux derniers J.O de Rio (avec McLain Ward et Beezie Madden à nouveau). On peut aussi nommer le n°4 mondial (longtemps n°1) et vice-champion d’Europe néerlandais Harrie Smolders, ou encore Devin Ryan et Adrienne Sternlicht, Champions du monde en titre (avec McLain Ward encore, décidément de tous les coups) à Tryon en septembre dernier.

Il ne faudra pas oublier la jeune garde, notamment les « U25 » de la Riders Masters Cup, Lillie Keenan(USA) et Edward Levy (France) dont les multiples invitations aux Longines Masters lui ont permis d’accélérer sa progression vers le haut niveau, terminant sixième du Grand Prix du Longines Masters de Paris en décembre dernier. « Jeune garde » où il faut également évoquer le Belge Olivier Philippaerts, qui, à 25 ans, fait partie des grosses pointures du circuit international comme l’a encore récemment montré sa septième place lors de la finale de la Coupe du monde Longines FEI de Göteborg. Ces trois cavaliers ne seront pas les seuls représentants de cette génération « montante » du saut d’obstacles mondial, Jennifer Gates (USA), Nayel Nassar (Egypte), Pieter Clemens (Belgique), Karen Polle (Japon)… tous auront à cœur de consolider leur place parmi les meilleurs au monde.

Si McLain Ward, on l’aura compris, sera bien là pour défendre son titre dans le Longines Grand Prix, la Canadienne Erynn Ballard sera également au rendez-vous pour tenter un doublé newyorkais dans l’épreuve la plus rapide du monde, le Longines Speed Challenge.

C’est donc une impressionnante et prestigieuse liste de noms, un « hall of fame » à eux-seuls, qui fera vibrer la magnifique salle du NYCB LIVE à travers les épreuves propres aux Longines Masters, « inventées » par Christophe Ameeuw et « dessinées » par Frank Rothenberger, qui démultiplient la beauté et la passion de ce sport déjà sublimé par ces grands champions, chevaux et cavaliers.

Ces épreuves phares raviront le public newyorkais du 25 au 28 avril, qui pourra retrouver dès le vendredi soir le Longines Speed Challenge, profiter de la Masters Power et de la Riders Masters Cup le samedi, et, enfin, voir tous ces champions évoluer sur une épreuve du plus haut niveau mondial : le Longines Grand Prix qui aura lieu le dimanche après-midi.

Tout savoir sur le polo !
Nous avons le plaisir de vous annoncer la création du site français d’information sur le polo :
www.PLOPEDIA.net
Le site s’adresse aussi bien aux joueurs qu’aux amateurs ou aux simples curieux. Chacun, quel que soit son degré de connaissance du polo, peut y trouver l’information souhaitée. A mi-chemin entre un site classique et un blog, POLOPÉDIA est organisé en six rubriques(catégories) :
Chevaux | Jeux | Métiers | Lieux | Art de vivre | Histoire
Ce qui permet à l’internaute de naviguer aisément d’un article(post)à l’autre en fonction de ses centres d’intérêt.
Toutes les valeurs d’un sport très particulier

Les sujets traités mettent en avant, outre l’aspect pédagogique, les valeurs, l’excellence et la beauté de ce sport très particulier. L’accent est mis notamment sur les chevaux qui sont l’âme de ce sport, sur les métiers du polo dont on parle peu souvent et sur l’art de vivre propre au polo qui réunit joueurs et amateurs en des lieux magnifiques et naturels.

Une rubrique fait également la part belle aux portfolios des photographes de polo et à leur talent. La photographie de polo est esthétique et souvent difficile à prendre.

Le site a vocation à s’enrichir de nouveaux articles chaque mois. Il se veut également collaboratif. Ceux qui souhaitent partager leur expertise peuvent y publier des articles.

Un site d’information unique en son genre

Le site a été créé par l’association Polo&Alumni fondée par Axelle De Borger et Philippe Darroux il y a plus de dix ans avec la volonté de faciliter l’accès au monde du polo. Le site se place également dans le prolongement de l’ancien French Polo Magazine et devient le seul média français dédié au polo.

Les vacances de Pâques aux Grandes Écuries du Domaine de Chantilly !

Si la zone B est déjà en vacances scolaires depuis lundi dernier, les zones A et C ne vont plus tarder à également en profiter. Cela tombe bien : des animations sont proposées aux familles dans les Grandes Écuries du Domaine de Chantilly pendant ces congés de printemps !

Les Animations Équestres sont la marque de fabrique des Grandes Écuries du Domaine de Chantilly : deux écuyères à cheval, dans leur uniforme rouge et noir, expliquent au public les secrets du dressage d’un cheval, des bases à quelques techniques simples pour effectuer des figures de spectacle (et donc… spectaculaires) comme le pas espagnol, la révérence, le cabré, le couché, voire de haute école. Parfois, cette présentation est destinée aux enfants et interviennent alors les facétieux mais savants poneys.

Ces animations équestres permettent de découvrir les secrets de dressage des cavalières des Grandes Écuries et de s’initier au travail de haute-école. Pendant toute la période des vacances de Pâques, les Animations Équestres auront lieu tous les jours à 14h30 et à 16h30 les jours de spectacle.

Le spectacle Nature a lieu tous les jeudis et dimanches pendant la saison tout comme pendant les vacances scolaires, mais aussi les mercredis 1er et 8 mai. Ce spectacle est une occasion unique de se plonger en famille ou entre amis dans un univers poétique qui est une ode à la nature et ses saisons. Entre les costumes somptueux des écuyères de la Compagnie équestre des Grandes Écuries du Domaine de Chantilly, signée de la grande créatrice Monika Mucha, les numéros de danses et les acrobaties aériennes époustouflants, ou encore la musique enchanteresse du trio Sarocchi, Nature est un véritable moment d’évasion.

Pendant toute la durée des vacances scolaires (toutes zones confondues) – du 6 avril au 5 mai – une visite guidée des Grandes Écuries du Domaine de Chantilly est proposée aux familles faisant le déplacement au Domaine. A l’occasion du tricentenaire de la construction des Grandes Écuries, un guide interviendra sur l’histoire de ce chef-d’œuvre architectural du XVIIIème siècle et présentera ses pensionnaires : les chevaux, ânes et poneys de la Compagnie équestre !

Les vacances sont l’occasion à ne pas rater pour visiter le célèbre Musée du cheval. Installé dans quinze salles autour de la Cour des Remises des Grandes Écuries, le musée expose près de deux cents objets et œuvres d’art, qui abordent plusieurs thématiques : l’histoire de la domestication du cheval, les différentes races de chevaux dans le monde, ou encore l’évolution des formes de harnachement à travers les siècles. Un parcours chronologique et thématique plonge les visiteurs dans plusieurs millénaires d’histoire, à travers le globe. Le Musée du cheval est également doté d’un parcours conçu pour les enfants et les familles. Au fil des salles, vingt-quatre panneaux interpellent les enfants par le biais d’anecdotes ou encore de détails techniques sur les œuvres exposées. Cinq bornes complètent ce dispositif de médiation, chacune sollicitant un sens différent : la découverte du cheval et de ses différents univers évoqués dans les salles se fait tantôt par l’odorat, l’ouïe, la vue ou le toucher.

 

Un tournoi de polo doté pour la première fois en France

Un nouveau pas vers la professionnalisation : pour la première fois en France, un tournoi de polo proposera une dotation aux deux équipes finalistes de la Charity Cup qui se jouera le 30 juin prochain. La saison internationale du Polo Club du Domaine de Chantilly s’ouvrira le 11 mai pour se conclure en septembre avec un dix-neuvième Open de France qui s’annonce particulièrement prometteur.…

La saison 2019 du Polo Club du Domaine de Chantilly sera cette fois encore riche en émotions !

Les mois de mai et juin seront les premiers temps forts de celle-ci, avec trois tournois répartis sur huit semaines, le tout à un niveau 10/12 goals. Ce seront la Coupe PGH (10/12 goals) et le Trophée du Bois du Lieutenant (4/6 goals) qui ouvriront la saison internationale du 11 au 19 mai, suivis par le Trophée Bourbon (10/12 goals) et le Trophée Champlâtreux (6/8 goals) du 25 mai au 9 juin, puis de la Charity Cup (10/12 goals) et du Trophée de la Haute Pommeraie (6/8 goals) du 15 au 30 juin.

C’est d’ailleurs la Charity Cup qui sera le premier tournoi de polo à verser une dotation de 12 000 euros à ses deux équipes finalistes en France, 8 000 pour l’équipe gagnante, et 4 000 pour l’équipe qui terminera à la seconde place.

Cette Charity Cup se joue traditionnellement pour « une bonne cause ». Cette année, l’association qui bénéficiera de cette journée de générosité sera complètement en phase avec le monde équestre puisqu’il s’agit de « Au-delà des pistes », dont le but est de promouvoir la reconversion des pur-sang à l’issue de leur carrière sur les hippodromes. Ces jeunes chevaux peuvent ainsi accéder à une « deuxième vie » dans les sports équestres : jumping, concours complet, dressage, horse ball… et polo, où ils excellent souvent. Un match de démonstration de deux périodes opposera uniquement d’anciens chevaux de course formés au Polo Club de Chantilly au cours de ces trois dernières années.

Le mois de juillet sera un autre des grands moments de la saison au Polo Club, il sera le théâtre de la seconde édition de la Prestige Cup d’endurance qui réunira une centaine de cavaliers de la discipline le 7 juillet.

Comme chaque année, le mois de septembre sera l’apothéose de la saison 2019 du Polo Club de Chantilly avec sa compétition du plus haut niveau de l’année : l’Open de France(14/16 goals), qui, du 7 au 22 septembre.

Du 17 au 22 septembre, les femmes seront elles aussi à l’honneur à l’occasion de l’Open de France féminin (12/16 goals). La saison se terminera sur le Championnat et la Coupe de France (6/8 goals – 2/4 goals) du 28 septembre au 6 octobre 2019.

Riders Masters Cup : La surprise de Ridland !

La guerre psychologique a commencé ! Tardant à annoncer sa short-list pour la quatrième manche de la Riders Masters Cup, le chef d’équipe américain, Robert Ridland a surpris tout le monde en révélant directement après la Finale FEI Longines de saut d’obstacles, les noms des cinq cavaliers qui défendront les couleurs des Riders USA au NYCB LIVE, siège du Colisée de Nassau, le 27 avril prochain.

On ne pouvait s’attendre à moins, c’est une équipe de choc que Ridland alignera à New York : McLain Ward, Beezie Madden, Laura Chapot, Devin Ryan et Lillie Keenan comme U25 ! Deux récents vainqueurs de Coupe du monde (2017 et 2018), et des cavaliers bardés de médailles olympiques et mondiales (dont la dernière en or par équipe pour Ward et Ryan) et une « U25 » déjà riche d’expérience au haut-niveau, ayant déjà souvent représenté les Etats-Unis en Coupe des Nations : du très lourd !

« Lors des trois premières éditions, il y a toujours eu un grand suspense jusqu’au bout et le résultat s’est souvent décidé sur le dernier duel », rappelle le chef d’équipe des Riders USA, Robert Ridland. « Nous étions tout proche de la victoire l’année dernière à New York et les Européens nous ont coiffé sur le fil, mais la compétition a été formidable. Nous comptons bien inverser la tendance cette année. Nous avons une forte équipe sur le papier avec des cavaliers expérimentés comme McLain Ward et Beezie Madden, ainsi que Devin Ryan qui faisait déjà partie de la première équipe à Paris. Laura Chapot sera notre joker. Elle est l’une des cavalières les plus rapides du moment et constitue un atout majeur pour notre équipe. Lillie Keenan est bien sûr un élément inestimable en tant que représentante des moins de 25 ans. Je pense que c’est une bonne composition, mais nous verrons ».

Beezie Madden, rencontrée à l’issue de la Coupe du monde où, si elle n’a pas pu conserver son titre, est restée la meilleure cavalière des Etats-Unis (6ème), nous a confié : « Maintenant, l’objectif, c’est la Riders Masters Cup, et je vous promets que nous allons tout faire pour la gagner cette fois-ci ! »

Interrogé (par SMS) sur cette surprise signée Robert Ridland et s’il pensait que cela devenait un avantage pour les Riders Europe qu’il ne dévoile ses cinq cavaliers au dernier moment, Philippe Guerdat nous a répondu d’un simple smiley avec un clin d’œil souriant plein d’optimisme : oui, la guerre des nerfs est belle et bien entamée !