L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu
LONGINES GLOBAL CHAMPIONS TOUR  LONGINES PARIS EIFFEL JUMPING  ELODIE FONTAN, MARRAINE DE CETTE 6ème EDITION

Cette année le LGCT-LPEJ a le bonheur d’être soutenu par la comédienne Elodie Fontan, marraine de l’événement. Célèbre pour ses rôles dans Baby-Sitting et Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ?, Elodie passionnée de chevaux depuis son enfance a accepté avec plaisir l’invitation de Virginie Coupérie-Eiffel, présidente et fondatrice du Longines Paris Eiffel Jumping.

Elodie Fontan a débuté l’équitation à l’âge de 5 ans avec sa maman et n’a jamais cessé de partager cette passion avec elle. Malgré un emploi du temps chargé, les chevaux font toujours partis de sa vie, elle s’octroie régulièrement des parenthèses équestres, qu’elle qualifie « comme ses bulles d’oxygène ». Amie du champion olympique Philippe Rozier, elle va régulièrement monter à cheval chez lui entre deux tournages. Pour Elodie, l’équitation et la comédie ont beaucoup de points communs : patience, partage, confiance en soi et en l’autre, volonté et détermination. Autant de valeurs nécessaires pour croire en ses rêves et réussir.

Le Longines Global Champions Tour – Longines Paris Eiffel Jumping est un concours de saut d’obstacles international CSI 5* et 1*, étape du LGCT et de la GCL, qui rassemble les meilleurs cavaliers et chevaux du monde dans une ambiance parisienne festive et un cadre magnifique. Elodie ne pouvait donc pas rater ce rendez-vous incontournable aux pieds de la Tour Eiffel mettant à l’honneur le Cheval, le Sport, la Culture et l’Art de vivre à la française.

Longines Masters de Lausanne

Le coup d’envoi pour le Longines Masters de Lausanne sera donné dans moins d’un mois. Après Paris, Hong Kong et New York, la prestigieuse série internationale inaugurera du 20 au 23 juin prochain sa nouvelle escale suisse dans le fief de la Fédération Équestre Internationale et du Comité International Olympique. Du saut d’obstacles de haut niveau… mais pas que ! Retrouvez ci-dessous les temps forts à ne pas manquer lors la nouvelle étape de la série.

  • Du grand sport avec les « épreuves signatures » des Longines Masters

    La Masters Power fait son entrée le samedi midi, premier véritable temps fort du week-end : une épreuve « six barres », véritable démonstration de puissance et de hauteur avec des barres pouvant dépasser deux mètres.

    Dans la soirée du samedi, retenez votre souffle lors du célèbre Longines Speed Challenge, réputé être l’épreuve la plus rapide du monde. Ici, les fautes aux obstacles ne sont pénalisées que de 2 secondes, ce qui laisse la chance aux cavaliers ayant fait tomber une barre de se rattraper à condition de courir vite !

    Le Longines Grand Prix est assurément le moment à ne pas louper d’un Longines Masters. Celui de Lausanne n’échappera évidemment pas à la règle. Rendez-vous dimanche à partir de 15h45 pour une épreuve de niveau olympique (1,60m) en deux manches.

    Au-delà de ces grandes rencontres, les cavaliers Masters Two, Masters Three et cavaliers nationaux suisses, prendront aussi le départ à des épreuves allant jusqu’à 1m45 dans un décor idyllique. Une chance unique pour ces cavaliers de côtoyer les stars des épreuves Masters One, d’échanger ou de s’en inspirer. Chacune de ces catégories aura son moment fort, le dimanche avec une plaisante épreuve « accumulator (progressive) avec joker ».

  • Henri PFR aux platines du Longines Masters de Lausanne pour la Fête de la musique
    Après avoir enflammé toutes les after-parties de la saison IV des Longines Masters de Paris à New York en passant par Hong Kong, Henri PFR, DJ officiel de Tomorowland, sera évidemment présent pour « mettre le feu » à Lausanne, et ce, pour une date emblématique : celle de la fête de la musique, le 21 juin prochain. Prodige Belge et invité de marque, Henri PFR vous fera vivre une soirée des plus festive !
  • Une célébration de la Journée Olympique
    Depuis 1948, la journée Olympique se déroule chaque 23 juin. Plus qu’une manifestation sportive, cette journée est organisée pour promouvoir dans le monde entier les valeurs olympiques sur la base des trois piliers « bouger, apprendre et découvrir ». Le Longines Masters de Lausanne célébrera cette journée, et cela ne fait aucun doute que les meilleurs cavaliers au monde se prêteront au jeu et démontreront toutes les valeurs sportives du saut d’obstacles !
  • Un spectacle inédit signé Santi Serra
    Après avoir enchanté Hong Kong et New York, Santi Serra est de retour au Longines Masters mais cette fois ci à Lausanne pour un spectacle unique en son genre. C’est sur les rives du Lac Léman et en parfaite harmonie avec ses six chevaux, deux chiens, deux faucons et de son aigle, que Santi Serra vous fera vivre un moment inoubliable. A seulement 30 ans, l’Espagnol est l’un des artistes équestres les plus reconnue du milieu. Préparez-vous pour une performance à couper le souffle !
  • La Voltige, sport de démonstration grâce à la compagnie Noroc
    Grâce à la compagnie Noroc découvrez, le 21 juin, une facette différente du spectacle et plongez en plein cœur de la discipline de la voltige. Ces artistes vous proposeront une démonstration originale mêlant danse, acrobaties et art équestre et vous embarqueront dans un voyage envoûtant et fascinant.
La Compagnie Équestre du Domaine de Chantilly  au Festival mondial du cheval d’Aix-la-Chapelle

Le Festival mondial du cheval d’Aix-la-Chapelle (cette année du 12 au 22 juillet) est le plus grand concours hippique de la planète et l’événement sportif n°1 en Allemagne avec 360 000 visiteurs, plus de 600 journalistes, un village de 215 exposants  sur plus de deux hectares et dix jours de compétition du plus haut niveau. Cette année, la France est le pays partenaire de ce gigantesque événement. Un partenariat sous le patronage du Ministère de la Jeunesse et des Sport et de celui de l’Agriculture, où la Compagnie Équestre du Domaine de Chantilly sera partie prenante ! 

Le CHIO (Concours Hippique International Officiel)  d’Aix-la-Chapelle rassemble les meilleurs sportifs du monde dans les trois disciplines olympiques (jumping, dressage et concours complet) ainsi qu’en attelage et en voltige. Vingt-huit nations différentes étaient représentées en 2018 et les compétitions ont bénéficié de 30 heures de diffusion TV dont 25 heures de retransmissions purement sportives sur les grandes chaines nationales et régionales et ces images ont été distribué dans 140 pays différents. Mais comme son nom l’indique, ce Festival est également une véritable célébration du cheval dans tous ses états avec différents spectacles et présentations équestres. Par exemple, la cérémonie d’ouverture verra défiler, dans le cadre de ce partenariat avec la France, la Garde Républicaine et le Cadre Noir de Saumur.

Les vendredi 12 et samedi 13 juillet, le petit (6 300 places !) stade de dressage sera le théâtre d’un spectacle « Cheval et Symphonie » où interviendront plusieurs artistes français – un domaine où la France excelle – avec des numéros qui seront musicalement illustrés par l’orchestre philarmonique d’Aix-la-Chapelle. Parmi ces artistes, Sophie Bienaimé et la compagnie équestre des Grandes Écuries du Domaine de Chantilly présenteront deux numéros extraits de deux spectacles, Peau d’Âne (donné en hiver 2017) et Nature (actuellement à l’affiche) : « Je sais que pour tous les cavaliers du monde, Aix-la-Chapelle est le Graal, certains parlent même du Wimbledon des sports équestres », explique la directrice des Grandes Écuries. « Par exemple, pour un cavalier de jumping, gagner le Grand Prix Rolex, c’est entrer dans l’histoire de ce sport. Mais pour nous, cavaliers de spectacle, pouvoir se présenter dans ce temple du dressage est un rêve que nous allons toutes pouvoir vivre éveillées grâce à ce partenariat avec la France et à l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation qui a pensé au Musée du cheval pour cet événement. C’est quelque chose d’émouvant et d’exceptionnel car quelque part, comme les sportifs, nous représenterons la France à Aix-la-Chapelle ».

Hublot Polo Gold Cup Gstaad – Une expérience « polo » unique !

Le « sport des rois et roi des sports » est de retour à Gstaad, sur l’aéroport de Saanen, du 22 au 25 août prochains pour quatre journées glamour dédiées au plus ancien des sports d’équipe : la Hublot Polo Gold Cup Gstaad !

Aujourd’hui, les « rois » de ce sport, ne sont plus vraiment les princes anglais et autres maharadjas, mais de véritables sportifs, souvent argentins, qui, pour jouer un polo de haut-niveau comme la Hublot Polo Gold Cup Gstaad suivent une préparation physique et technique extrêmement rigoureuse.
Mais les véritables rois de ce sport ne sont-ils pas plutôt les chevaux eux-mêmes ? Ce sont eux, les premiers athlètes du polo, élevés et sélectionnés depuis le début du siècle dernier (toujours en Argentine) pour devenir les meilleurs complices, voire les « jambes » de leurs cavaliers.

Vifs, intelligents, joueurs, rapides, rudes, courageux, ces rugbymen équins sont des chevaux très attachants. À peine le joueur a-t-il pensé à une action que son cheval répond et parfois même anticipe tant il connaît le jeu et son cavalier. Ceux qu’on appelle aussi parfois « poneys », s’adaptent à toutes les conditions et donc à l’altitude, 1000m, de ce tournoi d’été le plus élevé au monde.

Ces petits chevaux seront près d’une centaine à établir leur camp pendant une semaine sur les terres de l’aéroport de Saanen pour accompagner les seize joueurs des quatre équipes qui rêvent de décrocher ce trophée tant convoité sur le circuit international. Trois équipes, Clinique La Prairie, Gstaad Palace et Hublottenteront de renverser celle de la Banque Eric Sturdza et son capitaine suisse, Cedric Schweri, indétrônable depuis son premier titre remporté en 2017 : « Si la Hublot Polo Gold Cup n’est pas mon seul objectif de la saison, c’est l’un de mes tournois préférés car c’est le plus important de Suisse et c’est un honneur de pouvoir y participer. Je vais faire tout mon possible pour être préparé au mieux car ce serait formidable de le remporter une troisième fois consécutive ».  Et lorsque l’on se remémore la finale 2018 gagnée sur le fil par l’équipe Banque Eric Sturdza au terme d’une incroyable « remontada » alors que Cedric Schweri et les siens étaient menés de trois goals, on sait que la chose ne sera pas aisée pour le capitaine suisse même sa combattivité a eu le dernier mot l’an passé. Il comptera cette année sur le Brésil avec les frères Novaes pour rafler une nouvelle victoire lors de cette nouvelle édition.

D’autant qu’il aura affaire de nouveau à une forte concurrence. Les capitaines suisses de la Clinique La Praire, Piero Dillier et Andy Bihrer ont fait par exemple appel au handicap* 6 argentin Lucas Labat qui joue au plus haut niveau sur tous les continents. Julio Novillo Astrada (h7), dont on dit dans son pays qu’il est certainement le joueur le plus fort de cette famille renommée qui a remporté le prestigieux Open d’Argentine, reviendra à Gstaad pour le team Hublot et le capitaine américain Marco Maximilian Elser. Quant au capitaine de l’équipe du Gstaad Palace, Gerardo Cosentino, du Liechtenstein, il fera découvrir trois nouveaux joueurs argentins au public cosmopolite de Gstaad, dont le handicap 6 Franco Gai.

Au-delà de ce sport absolument palpitant – et d’autant plus spectaculaire à Gstaad sur un terrain proche du public – la Hublot Polo Gold Cup Gstaad est une expérience unique dans le calendrier sportif suisse qui va au-delà de la seule compétition : un cadre de verdure incroyable, sur un aéroport entouré de sommets alpins qui devient club de polo l’espace d’un seul week-end, une proximité rare avec les joueurs et le chevaux, un village VIP et d’exposants avec des produits de luxe originaux à découvrir, une atmosphère résolument conviviale, un espace de restauration pour le public et une aire de jeux pour les enfants et, le vendredi, une animation pittoresque dans les rues de Gstaad avec le défilé des équipes. Une manière différente de vivre le polo de haut niveau !

* Le handicap correspond au niveau du joueur de polo (il oscille entre -2 et +10). Le handicap évolue en fonction des prestations du joueur lors des matchs et des progrès enregistrés pendant l’année. Le handicap le plus haut en Europe est de 7 (Angleterre). Le très rare handicap 10 est actuellement détenu par 9 Argentins et un Uruguayen.

LPEJ – DEUXIÈME CONFERENCE SUR LE BIEN-ÊTRE DU CHEVAL DE SPORT AVEC LES LABORATOIRES AUDEVARD

A l’occasion du LGCT-LPEJ , les Laboratoires Audevard proposeront pour la seconde année consécutive une conférence sur le bien-être du cheval de sport le jeudi 4 juillet 2019 de 14h à 17h.

Des invités de marque, un panel large de professionnels et d’experts du monde équestre et de la compétition sportive (cavaliers, vétérinaires, grooms, sportifs de hauts niveau, toutes disciplines confondues), témoigneront de leurs expériences et de leur expertise sur la préparation des chevaux dans le respect de leur mental et leur physique.

  • Pierre Durand, médaille d’or olympique de saut d’obstacles en 1988, champion d’Europe de CSO 1987
  • Thierry Pomel, vice-champion du monde de saut d’obstacles en 1998, actuel sélectionneur de l’équipe de France de CSO.
  • Dr Xavier Goupil, vétérinaire responsable de la clinique de l’IFCE et de l’équipe de France de CCE.
  • Maxime Chataignier, expert préparateur mental pour la FFE, ancien athlète de haut niveau (3 sélections aux JO, champion d’Europe, du monde et n°1 mondial de Short Track).

 

Animée par le Dr Thierry Bedossa, vétérinaire et président du refuge AVA qui vient en aide aux animaux âgés de toutes espèces, dont de nombreux équidés, cette conférence abordera de nombreux sujets :

  • Comment assurer le bien-être des chevaux pendant une compétition ?
  • Quel rôle peut jouer la préparation physique et mentale du couple cheval-cavalier pour performer le Jour J ?
  • Quelles bonnes pratiques peut-on mettre en place pour entretenir le moral des chevaux, préserver leur santé avec les exigences du sport, et minimiser le stress en compétition ?

Ouvert à tous et avec un accès gratuit, cette conférence se déroulera en salle de presse.

Rendez-vous à Lausanne pour une nouvelle étape de la série des Longines Masters

Après Paris, Hong Kong et New York, les Longines Masters s’installent pour la première fois à Lausanne du 20 au 23 juin prochain et donnent rendez-vous sur les rives du Lac Léman pour quatre jours de grand sport et de spectacle.

Créée et présentée par EEM, créateur d’événements équestres exceptionnels, la prestigieuse série des Longines Masters, se démarque résolument des autres compétitions du circuit international de saut d’obstacles par son concept unique qui réunit épreuves sportives de haut niveau, gastronomie, shopping, spectacle, activités pour toute la famille. « Mon credo, explique Christophe Ameeuw, Fondateur et CEO d’EEM, est de mettre en lumière le saut d’obstacles en proposant au public une vision à la fois spectaculaire et accessible de notre sport tout en veillant à la qualité et aux valeurs sportives de cette discipline qui m’est chère ».  Une vision qui développe ainsi les audiences à travers la planète et une ‘‘parole’’ qu’il a portée avec succès sur trois continents.  « Nous sommes très fiers de cette nouvelle étape à Lausanne, capitale du sport et de l’olympisme, siège de la Fédération Équestre Internationale et surtout pays de notre partenaire en titre Longines. »

Une nation forte du jumping mondial
La Suisse est une grande nation équestre qui s’illustre régulièrement sur la scène internationale. Il y a quelques mois,  le champion olympique de 2012 et actuel numéro 1 mondial, Steve Guerdat (le Federer du jumping commence-t-on à lire sur les réseau sociaux), remportait encore sa troisième Coupe du monde devant un autre Suisse, Martin Fuchs. C’était le cinquième triomphe helvétique dans cette emblématique finale du championnat du monde hivernal.  Aux derniers Jeux Equestres Mondiaux, le même duo, amis dans la vie comme sur les terrains de concours, finissait sur les deuxième et troisième marches du podium.  Bref, la petite Suisse fait partie des très grandes nations mondiales du saut d’obstacles. Elle a donné d’immenses légendes de ce sport : Paul Weier, Max Hauri, Markus et Thomas Fuchs, le regretté Willi Melliger et aujourd’hui Steve Guerdat.

Les « épreuves signatures » des Longines Masters
Le samedi midi, le public de Lausanne découvrira le premier véritable temps fort du week-end : la Masters Power. Cette épreuve des six barres est une véritable démonstration de puissance, les barres pouvant dépasser deux mètres.

Dans la soirée du samedi, ce sera au tour du désormais célèbre Longines Speed Challenge, réputé être l’épreuve la plus rapide du monde. Ici, les fautes aux obstacles ne sont pénalisées que de 2 secondes, ce qui laisse la chance aux cavaliers ayant fait tomber une barre de se rattraper à condition de courir vite ! C’est ce qui est arrivé au cavalier égyptien Nayel Nassar et Lucifer V, son formidable hongre westphalien bai de 13 ans, à New York le mois dernier… ce qui ne les a pas empêchés de remporter le Longines Grand Prix deux jours plus tard.

Ce Longines Grand Prix est assurément le moment fort d’un Longines Masters. Celui de Lausanne n’échappera évidemment pas à la règle : se courant dimanche à partir de 15h45, en deux manches, c’est une épreuve de niveau olympique (1,60m) qui consacre habituellement de grands champions comme, au cours de cette Saison IV, l’Australienne Edwina Tops-Alexander à Paris, l’Irlandais Denis Lynch à Hong Kong et donc l’Égyptien Nayel Nassar à New York. Trois cavaliers de trois continents différents : c’est l’esprit « We Ride the World », cher à cette fabuleuse série. A noter que le Longines Grand Prix Lausanne ne fait pas partie du Grand Slam Indoor.

Amateurs friendly
Au delà de ces trois grands rendez-vous, ce ne sont pas moins de vingt-et-une épreuves qui se disputeront Place Bellerive, face au Lac Léman, dans un décor idyllique. Parmi elles, des épreuves réservées aux amateurs (mais également à des cavaliers internationaux professionnels montant des chevaux en devenir) avec les classes Masters Two et Masters Three et aux cavaliers nationaux suisses. Une chance unique pour ces amateurs et néo-pros de côtoyer les stars des épreuves Masters One, d’échanger ou de s’en inspirer. Chacune de ces catégories aura son moment fort, le dimanche avec une plaisante épreuve « accumulator (progressive) avec joker ».

Entertainment avec style !
Le ‘‘lifestyle’’, est résolument une marque de fabrique des Longines Masters. À Lausanne, celui-ci se traduira par une célébration exclusive de la Fête de la Musique le 21 juin lors du célèbre after des Longines Masters : DJ et concerts sont au programme répartis sur l’ensemble des espaces du Longines Masters. La piste d’échauffement est accessible pour le public : une sorte d’agora conviviale entourée d’un premier village d’exposants réservé aux équipements équestres. Un deuxième espace sera consacré à la culture (avec notamment une librairie équestre éphémère), à l’art et à l’art de vivre, ainsi qu’aux afters quotidiens. Une fête qui débute dès la dernière épreuve de la soirée terminée.

Et ce ne sont là que quelques ingrédients de ce rendez-vous équestre d’un nouveau genre que le public suisse découvrira Place Bellerive, à Lausanne, du 20 au 23 juin.

Un week-end 100% Nature au Domaine de Chantilly

Du 16 au 19 mai prochains, la nature s’invite au Domaine de Chantilly ! Entre les Journées des Plantes et le spectacle Nature, c’est un grand bol d’air frais qui attend les visiteurs.

Les Journées des Plantes de Chantilly 

Depuis trente ans, les Journées des Plantes, nées de la rencontre d’une poignée de passionnés, sont devenues le rendez-vous majeur de l’horticulture européenne en France. Au fil du temps, les Journées des Plantes ont su imposer leur identité unique et acquérir une dimension internationale, sans jamais déroger à leur vocation : la mise en valeur des savoir-faire de l’horticulture et des arts de la botanique. Les 17, 18 et 19 mai 2019, près de deux-cent cinquante exposants, sélectionnés par les différents jurys et comités des Journées des Plantes, y présenteront les dernières obtentions végétales, des grands classiques, des plantes à redécouvrir ou des collections végétales.

Spectacle équestre Nature

Deux représentations du singulier spectacle Nature apporteront une touche équestre et artistique à ce week-end floral au Domaine de Chantilly : la première le jeudi 16, et la seconde le dimanche 19 mai. Dans différents tableaux, les cavalières de la Compagnie équestre des Grandes Écuries du Domaine de Chantilly retraceront les quatre saisons et révèleront la beauté de celles-ci. Entre dressage de haute école et travail en liberté pour les chevaux et leurs écuyères mais aussi danses et acrobaties aériennes, Nature est un moment lyrique, poétique, qui transporte son public dans un univers onirique le temps d’une escapade sous le dôme de vingt-huit mètres des Grandes Écuries.

Ce dernier résonnera avec les notes jouées par le trio musical composé de Benedettu Sarocchi, Ghjuvan Petru Pieve et Jean-Lou Descamps, qui s’accorderont sur les temps des allures des chevaux.

Un rendez-vous à ne pas manquer au Domaine de Chantilly pour tous les amoureux des plantes et des animaux, petits ou grands. Un bel hommage à la nature qui aura lieu du 16 au 19 mai.