L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu
En attendant le Maharadja de Jaipur… Trophée Bourbon : première grande finale de polo dimanche à Chantilly

La saison de polo bat désormais son plein avec un magnifique tournoi de haut niveau, le Trophée Bourbon, dont la finale se jouera dimanche, à 15H00 sur le terrain d’Honneur de la Ferme d’Apremont, terre du Polo Club du domaine de Chantilly. Le « prélude » d’un mois juin riche en événement dont le match de charité qui se jouera le 24 juin prochain avec, sur le terrain le Maharadja de Jaipur Padmanabh Singh.

Le Trophée Bourbon a donné lieu à des matchs incroyables se décidant souvent par un petit goal de différence et parfois même en période supplémentaire, en « mort-subite » ! Un tournoi tellement indécis que l’on ne connaît à ce jour qu’un seul des deux finalistes, l’équipe française Land Rover (avec le handicap 6 français Pierre-Henri N’goumou). Deux matchs restent à jouer pour désigner le deuxième finaliste parmi trois candidats !

Ce mois de juin sera donc intense puisque chevaux et joueurs à peine remis, s’engagera dès le week-end prochain la bataille pour «Nobility for Ability» Charity Polo Cup, une association en faveur de l’émancipation de la femme et en soutien aux personnes invalides en Inde, parrainée par la princesse Diya Kumari de Jaipur, la mère du maharadja Padmanabh Singh. Ce dernier sera à cheval le 24 juin, jour de la finale de ce tournoi pour un match de bienfaisance ; il a découvert le polo au cours de ses études en Angleterre où il a eu l’occasion de jouer aux côtés du futur roi, le prince Williams. Un magnifique dimanche en perspective, riche en animation comme ce défilé de mode de la créatrice indienne Charu Parashar utilisant une soie indienne exclusive appelée ‘Khadi’. Juste magnifique !

Ce jour-là, même les sponsors de la «Nobility for Ability» Charity Polo Cup seront indiens avec la compagnie aérienne, Jet Airways et une des plus anciennes maisons de joaillerie, Gem Palace !

Sur le plan sportif, la «Nobility for Ability» Charity Polo Cup regroupera les cinq formidables équipes du Trophée Bourbon et s’enrichira d’une sixième formation, In The Wings du capitaine cantilien, le célèbre entraîneur de course André Fabre, qui permettra de voir le retour à Chantilly du très spectaculaire handicap 8 argentin, Pancho Bensadon.

(L’entrée à tous ces matchs et événements est gratuite, retrouvez le programme sur www.poloclubchantilly.com).

La All Pro Polo League à la française a séduit !

La All Pro Polo League a fait son « entrée » en France avec un premier rendez-vous mardi 15 mai à Chantilly, rassemblant quatre équipes composées uniquement de joueurs professionnels français. Deux matchs avec des règles nouvelles qu’a découvertes une bonne centaine de spectateurs à la ferme d’Apremont, fief du polo français.

« Des matchs agréables à suivre, plus intenses… mais parfois presque trop rapides avec des remises en jeu que l’on a encore du mal à suivre » commentait une spectatrice. Les matchs d’hier étaient encore expérimentaux et manquaient assurément d’explications, de commentaires pédagogiques, mais il est certain que le résultat donnait un jeu plus fluide, plus rapide et moins entrecoupé d’arrêts de jeu parfois interminables. Les quatre équipes qui s’affrontaient hier soir à Apremont affichaient un total de handicaps de 15 goals, signe de la progression du polo français.

Le premier match entre Malibu et les Archanges opposait les deux handicaps 6 Brieuc Rigaux et Pierre-Henri N’goumou et voyait la victoire étriquée (6-5) de la formation du premier… ce qui n’a pas empêché le second d’y prendre un certain plaisir : « C’était amusant. En revanche, cela implique une certaine faculté d’adaptation. Comme tout nouveau système, le concept mérite quelques améliorations et quelques modifications de règles. Je ne sais pas si c’est un modèle applicable à tous niveaux de polo, c’est un bon système, amusant, mais qui convient plus au high-goal car il comprend beaucoup de règles et cela peut vite devenir compliqué ».

Dans le deuxième match, le néo-handicap 5 Robert Strom et ses équipiers de Sainte-Mesme ont dominé, 6-4, l’équipe Paprec qui unissait les deux autres handicaps 5 Patrick Paillol et Clément Delfosse. « J’ai adoré, avouait Edouard Pan, handicap 4 et coéquipier de Robert Strom pour cette occasion. Un match super sympa grâce à l’équipe que j’avais et à celle que nous avions en face. C’était un match ouvert, très agréable à jouer. Nous avons mis l’accélération nécessaire pour gagner. Quant au concept, il y a des choses intéressantes mais cela fait beaucoup de nouvelles règles à assimiler pour les joueurs comme pour le public, ce qui nous éloigne encore trop des autres sports collectifs. Cela mérite encore quelques simplifications, mais le All Pro va dans la bonne direction. En plus, si cela peut réunir en un seul lieu tous les joueurs de polo professionnels un après-midi et une soirée, c’est convivial et intéressant ». Un point de vue partagé par son capitaine d’un jour, Robert Strom : « Au-delà du All Pro, j’ai apprécié l’initiative de rassembler ainsi des matchs de medium-goal entre Français exclusivement. Personne n’imaginait qu’il serait ainsi possible de réunir quatre équipes de 15 goals. Jouer ces matches en All Pro est une excellente idée ; ces règles sont parfaites car elles ont permis de jouer fort. Avec des règles normales, nous aurions certainement joué de façon moins intense. Nous avons pu pratiquer un polo proche de ce qui se joue en Argentine. Il y a eu quelques flottements, notamment avec ce principe de taper aussitôt la balle sans la dribler. Des habitudes à prendre » ! Et qui seront probablement assimilées par les joueurs français d’ici le prochain rendez-vous All Pro, mardi 29 mai, pour lequel les équipes seront recomposées par tirage au sort.

Ces rendez-vous de polo de haut-niveau, le mardi, vont devenir une (bonne) habitude à prendre pour le public !

All Pro Polo au Polo Club du Domaine de Chantilly du 15 au 17 mai : Du nouveau dans le polo français : le haut niveau s’intensifie !

Le concept vient d’Argentine et il avait été présenté l’an dernier lors de la finale de la Charity Cup le 29 juin : un match réservé uniquement aux joueurs professionnels avec des règles simplifiées permettant une meilleure lisibilité et une compréhension facilitée pour le public. Le format vient d’être adopté par la Fédération française de polo qui proposera le premier tournoi All Pro Polo du 15 au 17 mai.

La All Pro Polo avait été présentée pour la première fois en France par l’Argentin Javier Tanoira, créateur du concept, avait réuni huit joueurs professionnels argentins et français. L’idée était surtout de proposer un nouveau modèle de polo, plus fluide, plus rapide, avec beaucoup moins d’arrêts de jeu. Ces nouvelles règles de la All Polo League rend le jeu beaucoup plus compréhensible pour le public. Une démonstration concluante, qui avait été confirmée par un autre match exhibition en août à Deauville. En Argentine, tous les grands pros sont adeptes du modèle. La FFP a donc décidé de l’appliquer dès cette année avec plusieurs rendez-vous réunissant les meilleurs handicaps français. Et la bonne nouvelle est que le polo français est capable d’aligner quatre équipe de 15 goals chacune, soit le niveau de l’Open de France !

L’avenir du polo ? C’est en tout cas au Polo Club du Domaine de Chantilly que cette innovation va être lancée en France, un Club à la pointe du progrès. D’autres tournois All Pro Polo France auront lieu tout au long de la saison française.

Les quatre équipes All Pro Polo France :

Equipe 1 : Brieuc Rigaux (6), Adrien Le Gallo (3), Jérôme Anier (3), Benoît Perrier (2)

Equipe 2 : Pierre Henri Ngoumou (6), Mathieu Delfosse (4), Julien Reynes (3), Jules Legoubin (2)

Equipe 3 : Robert Strom (5), Edouard Pan (4), Louis Jarrige (3), Clément Gosset    (3)

Equipe 4 : Patrick Paillol (5), Clément Delfosse (5), Gaëtan Gosset  (3) Laurent Doumergue (2)

Remplaçants : Clément Toussaint (2) & Stan Clavel (2)

Coupe PGH : plus tard, plus fort !

La Coupe PGH qui devait marquer le début de la saison de haut niveau a été reportée au 28 juin. L’hiver qui s’est prolongé, malgré l’embellie de la fin avril, a en effet retardé la préparation des chevaux si bien que les tournois de 12 goals débuteront le 19 mai avec le Trophée Bourbon. Une patience nécessaire qui sera récompensée par un meilleur niveau de tournoi puisque la Coupe PGH se jouera à un niveau de 16 goals et constituera une excellente préparation à la Triple Couronne française qui se disputera en août (Coupes d’Argent et d’Or de Deauville) et spetembre (Open de France).

Hublot Polo Gold Cup de Gstaad : Les quatre équipes sont connues

Quatre jours de grand sport et de belles festivités, quatre équipes hautement compétitives. Du 16 au 19 août prochains se tiendra la 23ème édition de la Hublot Polo Gold Cup sur le terrain de l’aérodrome de Gstaad. Le tournoi alpin de 14 goals, le plus haut niveau se jouant sur herbe en Suisse, s’annonce d’ores et déjà palpitant. Cette année, deux nouvelles formations se joindront à la fête.

La première sera celle de Faris Al Yabhouni, propriétaire et patron de Abu Dhabi Polo Team, qui enfilera à Gstaad les couleurs de l’équipe Clinique La Prairie, nouveau sponsor de l’événement. L’Émirien joue à haut niveau depuis plus de 10 ans et a connu une très bonne saison 2017/2018 : finaliste de la Gold Cup de Dubaï (tournoi de 18 goals) il avait auparavant remporté la Emirates Polo Cup et la H.H. President Of U.A.E Polo Cup. Des victoires qui positionnent déjà Faris Al Yabhouni comme un sérieux candidat sur ce terrain qu’il découvrira pour la première fois cet été.

L’autre nouvelle personnalité sera Marco Elser, président du Arquedotto Romano Polo Club. L’Italien saura lui aussi trouver ses marques sur le terrain de Gstaad, puisqu’il a déjà joué dans les quatre coins du monde : France et Espagne, mais aussi Shanghai, Singapour, États-Unis et bien d’autres encore. A Gstaad, Marco Elser jouera pour la team Gstaad Palace.

Fidèles amis et grands habitués de la Hublot Polo Gold Cup, les Suisses Piero Dilier et Andy Bihrer joueront en alternance sous les couleurs de l’horloger Hublot, sponsor titre de l’événement. L’autre Suisse désormais abonné à ce tournoi n’est autre que le tenant du titre, Cédric Schweri, qui enfilera une fois de plus le maillot de l’équipe Banque Eric Sturdza, qui lui avait porté chance l’année dernière. Après cinq essais non concluants, il avait enfin réussi à décrocher le trophée tant convoité et il fera certainement tout pour le conserver.

Le tournoi s’annonce donc une nouvelle fois très compétitif. Il débutera jeudi 16 août par les matchs de qualifications et se poursuivra samedi 18 août avec les demi-finales pour terminer en beauté dimanche 19 août avec la grande finale (ainsi que la finale subsidiaire). Le vendredi 17 août, les joueurs défileront dans les rues de Gstaad pour la célèbre parade avec fanfares et calèches. Le second point fort du week-end sera la soirée de Gala qui aura lieu le samedi soir. L’accès au village des exposant et aux matchs sera ouvert à tous.

De L’Inde aux Opens de France

L’année 2018 s’annonce riche en événements  au Polo Club du Domaine de Chantilly. Le mois de mai marquera le retour de la saison sur herbe qui nous conduira aux Opens de France en septembre avec une place importante accordée aux femmes et la visite d’un maharadja.

Saison intense qui débute le 5 mai avec le premier grand tournoi de haut niveau rassemblant quelques uns des meilleurs professionnels du monde, français et argentins. Une série de trois tournois qui se prolongera jusqu’au 24 juin, jour de la finale de la Charity Cup pour la fondation Nobility for Abilty, une association parrainée par la princesse Diya Kumari de Jaipur, la mère du maharadja Padmanabh Singh. Ce dernier sera à cheval le 24 juin pour ce match de bienfaisance ; il a découvert le polo au cours de ses études en Angleterre où il a eu l’occasion de jouer aux côtés du futur roi, le prince Williams. Il sera donc au Polo Club du Domaine de Chantilly pour conclure la première partie de la saison. Cette journée sera dédiée à la femme puisque la cause principale de fondation Nobility for Abilty, est l’émancipation de la femme en Inde.

La femme est l’avenir du polo

Mais au Polo Club du Domaine de Chantilly les femmes, et surtout les joueuses, sont à l’honneur tout au long de l’année : le polo féminin s’est spectaculairement développé en France grâce au club avec notamment la création de tournois qui leurs sont réservés. Le premier en juillet (27 juin – 1er juillet) : la Ladies Cup en attendant l’Open de France féminin en septembre (11 au 16). Haut niveau masculin (ou plutôt mixte) en juillet également avec la Coupe Richard MILLE (14-16 goals ; 27 juin – 1er juillet).

La Triple-Couronne française

Après un passage à Deauville au mois d’août, et les deux premiers tournois de la Triple-Couronne française, le meilleur du polo de France revient à Chantilly pour la troisième étape, l’Open de France. En effet, les Coupes d’Argent  et d’Argent de Deauville et l’Open de France de Chantilly (14-16 goals) se sont unis pour ce grand défi du polo français… qui avait été relevé dès sa première année par l’équipe argentine de Cibao La Pampa.

Le meilleur du polo européen

L’Open de France (1er au 16 septembre) est l’apothéose sportive de la saison française de polo : deux semaines de compétitions intenses, les meilleurs chevaux, le plus haut niveau joué en Europe à cette période, des joueurs extraordinaires qui, à l’issue de ce grand rendez-vous, repartent en Argentine pour les plus grands tournois de la saison internationale.

De mai à septembre, le Polo Club du Domaine de Chantilly est définitivement the place to be pour ceux qui veulent suivre ou découvrir du grand polo.

 

 

Quatrième édition du Rallye d’Aumale

Le Rallye d’Aumale donne rendez-vous le 8 avril prochain à tous les amateurs de voitures de collection, de chevaux et de nature au Polo Club de Chantilly avec un programme exceptionnel pour sa quatrième édition.

Deux cents équipages prendront le départ de ce rallye touristique qui se promet d’être riche en surprises. Un parcours original qui emmènera les concurrents, le temps d’une journée, sillonner les plus belles routes de la région de Chantilly à bord de leurs belles anciennes. Un tracé unique pour cette quatrième édition et un roadbook avec deux niveaux de difficulté sont prévus pour les concurrents selon leur niveau et leur expérience des rallyes.

Le village-départ, au cœur du Polo Club de Chantilly, sera en accès libre pour les visiteurs et riche en animations : exposition de voitures anciennes, restauration, présentations automobiles, village enfant, démonstration de tir à l’arc à cheval, tour de calèche en forêt de Chantilly… Le polo sera également à l’honneur à la vue du lieu où se tiendra le départ de la course. Un tournoi sera organisé à l’occasion du Rallye d’Aumale, et les jeunes et les moins jeunes pourront également bénéficier d’une initiation à ce sport.

Le Rallye d’Aumale est un événement solidaire, placé sous le signe de la générosité, en faveur de l’Institut Curie et l’Association « Amour d’enfants » qui recueillent des fonds pour la recherche contre le cancer des enfants.

Quatrième édition du Rallye d’Aumale

Le Rallye d’Aumale donne rendez-vous le 8 avril prochain à tous les amateurs de voiture de collection, de chevaux et de nature au Polo Club de Chantilly avec un programme exceptionnel.

200 équipages prendront le départ de ce rallye touristique qui se promet d’être riche en surprises. Un parcours original qui emmènera les concurrents, le temps d’une journée, sillonner les plus belles routes de la région de Chantilly à bord de leurs belles anciennes. Un tracé unique pour cette quatrième édition et un roadbook avec deux niveaux de difficulté sont prévus pour les concurrents selon leur expérience des rallyes.

Le village-départ, au cœur du Polo Club de Chantilly, sera en accès libre pour les visiteurs et riche en animations : exposition de voitures anciennes, exposants, restauration, présentations automobiles, initiation au polo, tournoi de polo, village enfant, démonstration de tir à l’arc à cheval, tour de calèche en forêt de Chantilly…

Le Rallye d’Aumale est un événement solidaire, placé sous le signe de la générosité, en faveur de l’Institut Curie et l’Association « Amour d’enfants » qui recueillent des fonds pour la recherche contre le cancer des enfants.

 

Plus d’informations sur www.rallyedaumale.fr