L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

Entre terrains d’herbe et de sable…

En 1907, le club de polo de Deauville est fondé par le baron Robert de Rothschild, le capitaine Joubert et le duc de Guiche, futur duc de Gramont et premier président. Ce qui n’était jusqu’à maintenant qu’une aimable amicale de joueurs sous la direction du marquis de Villavieja devient une institution. D’importantes écuries sont construites et les terrains, toujours au centre de l’hippodrome de la Touques, sont améliorés par apports massifs de sable.

L’événement le plus important dans l’histoire du polo à Deauville est la création en 1950 de la Coupe d’Or par François André, président de la chaîne des Hôtels et Casinos de Deauville. La sage décision de limiter ce tournoi à vingt goals permet d’égaliser les chances de tous les pays qui y participent ; et le fait que cette formule soit copiée ailleurs en prouve l’intérêt évident. Cette compétition va devenir au fil des années l’une des plus importantes manifestations de ce sport en Europe, réunissant les plus grands joueurs du monde.

Les meilleurs équipes se départagent dans la célèbre Coupe d’Or de Deauville.
Les rencontres se précédent de démonstration de polo-shetland organisé pour les jeunes.
C’est souvent à Deauville que l’on peut voir les meilleurs joueurs faire des formidables actions, comme les coups sous l’encolure.

Les meilleurs joueurs dans la discipline sont les joueurs de handicap 10, généralement tous des Argentins. Et de même qu’il y a ou qu’il y eut dans le monde, de grandes familles de peintres ou de musiciens, de marins ou de scientifiques. Il y a en Argentine de grandes dynasties de joueurs de polo ; les Heguy. Zavaleta, Dorignac, Pieres. Diaz Alberdi en sont de brillants exemples. On peut régulièrement les admirer chaque année au tournoi de Deauville, qu’ils ont l’habitude de fréquenter, faisant ainsi de la manifestation l’une des plus relevées au mondes Pour chacun d’eux, la Coupe d’Or est une étape obligatoire du palmarès personnel.

 

Au fil des années les compétitions se sont enrichies. Il y a maintenant une Coupe d’argent et une Coupe de Bronze qui la précède généralement. En 2007, le centenaire du Polo de Deauville a tenu à célébrer cet événement par un match des légendes, en hommage aux joueurs qui ont contribué à créer la magie, et la renommée du polo à Deauville.

 

Le polo à Deauville est désormais bien lancé et peut voir l’avenir avec sérénité. Deauville, vitrine du polo français depuis plus d’un siècle, est parti pour le rester longtemps. La Coupe d’Or est l’un des quatre plus grands tournois du monde hors Argentine. Beaucoup d’hommes et de femmes ont œuvré pour que cette excellence demeure, à commencer par les présidents qui ont été : le duc de Gramont, président fondateur jusqu’en 1950, le baron Élie de Rothschild (1951-1974), Guy Wildenstein (1975-1981), le duc de Noailles (1982-1986). Jean-Luc Chartier (1987-1992), Alain Bernard (1993-1996), le comte Philippe de Nicolaÿ (1997-2004 puis de nouveau de 2008 à 2011), Jean-Paul N’Goumou-Jikam (2005-2007), Philippe Bouchara (2012-2014), et enfin Jean-Edouard Mazery, le président en exercice depuis 2015.