L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

LE « LONGINES PARIS EIFFEL » : UN JUMPING MULTICULTUREL

28 mai 2018,   By ,   0 Comments

Du sport de haut niveau, de l’art, une balade à cheval dans Paris, des initiations gratuites à poneys, un colloque sur le bien-être du cheval*, une touche de gastronomie, un village d’exposants pour tous les goûts, équestres ou non, de la tradition avec la Garde Républicaine et d’autres ingrédients encore : le Longines Paris Eiffel Jumping, sur le Champ de Mars du 4 au 7 juillet prochains sera un véritable open-space à la gloire du cheval.

Le sport, la compétition équestre de haut niveau, est évidemment la raison d’être de cette étape parisienne du prestigieux double circuit du Longines Global Champions Tour et de la Global Champions League, auxquels sont conviés les meilleurs cavaliers du monde. Deux séries dont le dénouement aura lieu à Doha en novembre pour la première et à Prague en décembre pour la deuxième, un événement soutenu par la marque horlogère suisse Longines.

A Paris, les cavaliers viendront donc tenter de récolter des points pour une qualification pour les deux finales, mais également pour essayer de décrocher une qualification directe pour le tout nouveau LGCT Super Grand Prix qui se tiendra à Prague le 15 décembre avec une super dotation de 1 250 000 € à la clé. Chaque vainqueur d’un LGCT Grand Prix obtient directement son billet pour Prague. Un triple enjeu pour l’étape parisienne sur laquelle sont attendus les quatre champions olympiques français, Pénélope Leprévost, Kevin Staut, Philippe Rozier et Roger-Yves Bost, le n°1 mondial, le Néerlandais Harrie Smolders, qui vient de remporter brillamment l’étape de Hambourg, les leaders des classements Global Champions, Scott Brash, Edwina Tops Alexander, Ben Maher, Daniel Deusser, etc.

Des chevaux dans les rues de Paris

Mais au-delà de cette compétition de top niveau, le meilleur de ce que le sport peut offrir, le souhait de Virginie Coupérie-Eiffel est d’amener un maximum de Parisiens au cheval et de leur offrir sur cet espace du Champ de Mars la possibilité d’approcher de près, et sous des formes diverses, cet univers fascinant. Le désacraliser en quelque sorte. Ainsi, les Parisiens pourront voir par exemple défiler des chevaux et cavaliers dans leurs rues au terme d’un raid équestre urbain organisé par la SFET. Un parcours fascinant au milieu des monuments historiques qui, du Haras de Jardy, les conduira au Champ de Mars et à la Tour Eiffel après être passé notamment par Versailles, avoir eu le privilège de traverser l’Ecole Militaire à cheval et descendre les Champs-Elysées et l’avenue Foch en passant par la place de l’Étoile… escortés par la Garde Républicaine.

Le cheval est l’avenir de l’enfant

Les enfants, pourront goûter aux joies du poney grâce à un poney-club éphémère, entouré d’un univers pédagogique avec des ateliers, en partenariat avec le CREIF. Les plus âgés pourront découvrir les métiers proposés par la Garde Républicaine… qui installera même sur place un bureau de recrutement !

Retour au sport avec la conclusion des « Étoiles du LPEJ avec la Région Ile-de-France » pour huit cavaliers juniors qui se sont qualifiés via un circuit francilien et qui pourront ainsi fouler la même piste que leurs modèles que sont assurément les meilleurs cavaliers du monde. La transmission et le désir d’accélérer la carrière des jeunes talents est une autre des missions que s’est fixée Virginie Coupérie-Eiffel à travers son événement aux côtés de la Région Ile-de-France.

Un happening culturel

La culture est toujours un élément fort au cœur du Longines Paris Eiffel Jumping : cela passe par des expositions dans le village, et cela commence par le visuel dont le dessin, chaque année, est confié à un artiste célèbre. Et cette année, l’originalité va encore plus loin puisque le projet a été confié à Jean Charles de Castelbajac, artiste protéiforme comme il se qualifie lui-même, visiblement très inspiré par le Longines Paris Eiffel jumping et l’ensemble des messages et clins d’œil que porte l’événement.

Autre forme d’art, la gastronomie : les tables des espaces VIP ont été à nouveau confiées au duo (gagnant) Frédéric Vardon – Alain Ducasse… des étoiles sur et autour de la piste pour un crû – le cinquième – encore plus diversifié mais qui reste concentré autour du meilleur de ce sport, le seul qui se pratique avec la complicité d’un animal. Les portes du Longines Paris Eiffel Jumping s’ouvriront gratuitement au public le mercredi 4 juillet pour quatre jours de sport, de culture, d’émotions et de découvertes.

Leave a Reply