L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

Le Suisse Bryan Balsiger en maître au Longines Masters de Lausanne

22 juin 2019,   Par ,   0 Commentaires

Le difficile Masters One – Prix du Canton de Vaud n’a connu que six sans-faute sur son parcours initial, et parmi ces six barragistes, trois sont membres du Riders Lab. Ce concept proposé par EEM est l’opportunité pour de jeunes cavaliers prometteurs, âgés de moins de 25 ans, de pouvoir concourir sur la série internationale des Longines Masters. Et à la fin, c’est Bryan Balsiger qui remporte ce barrage en main de maître, en selle sur Dubai du Bois Pinchet.

Depuis le début du Longines Masters de Lausanne, Bryan Balsiger enchaîne les performances face au Lac Léman et aux meilleurs cavaliers du monde. Cinquième dans l’épreuve d’ouverture du Masters One jeudi avec Ak’s Courage, quatrième dans le Trophée de la Ville de Lausanne hier une nouvelle fois avec sa jument grise, Bryan a aujourd’hui accroché une belle victoire dans le Prix du Canton de Vaud avec Dubai du Bois Pinchet. « Cette victoire aujourd’hui représente beaucoup pour moi. Entre la victoire dans la Coupe des Nations de La Baule, un classement à St Gall il y a deux semaines, et maintenant cette victoire à Lausanne, je ne réalise pas encore tout ce qu’il m’arrive. C’est vraiment magnifique », se réjouissait le jeune Neuchâtelois qui ira représenter la Suisse au réputé CHIO d’Aix-la-Chapelle le mois prochain. « Je n’ai pas emmené Clouzot de Lassus, qui est mon cheval de tête, ici à Lausanne, je compte sur Ak’s Courage et Dubai du Bois Pinchet ce week-end, et, jusqu’ici, elles ont très bien fait leur travail ! Courage enchaîne les belles performances depuis jeudi, et courra encore le Grand Prix demain. Avec Dubai, on doit encore un peu apprendre à se connaître, ce sont nos premières épreuves à ce niveau-là. Je la monte depuis le début de l’année, je n’ai donc pas encore trouvé tous les boutons, mais elle est très rapide et a d’excellentes qualités à l’obstacle. Je pense avoir de très belles années à venir avec mon piquet de chevaux. Je rêve d’aller un jour aux Jeux Olympiques, et pour cela, il faut travailler étape par étape, et je prendrais le temps qu’il faut pour y arriver. »

L’opportunité de concourir sur la série des Longines Masters, Bryan voit cela comme un véritable tremplin pour les jeunes cavaliers. « Je pense qu’un concept comme le Riders Lab est important pour tous les jeunes cavaliers comme moi. Cela nous permet d’avoir la chance de monter sur de magnifiques concours, comme ici à Lausanne, c’est quelque chose de fantastique. Ce Longines Masters de Lausanne est un concours exceptionnel. J’ai de plus la chance que cela se situe tout près de chez moi. Mes juments sont en super forme et pour le moment on a obtenu de très beaux classements », conclut-il. On le voit, ce concept du Riders Lab porte ses fruits et les jeunes cavaliers les plus talentueux savent profiter de cette chance pour faire la place au plus haut niveau international. Et Bryan Balsiger devrait continuer à faire parler de lui d’ici à la fin de ce Longines Masters de Lausanne.