L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

Le temps des juniors ?

30 août 2018,   By ,   0 Comments

De jeunes phénomènes du polo argentin chez les hommes, les trois premières mondiales chez les femmes : c’est un plateau exceptionnel que proposent les deux Opens de France, hommes et femmes, cette année à Chantilly.

Côté masculin, les spectateurs qui se rendront à la ferme d’Apremont pour assister (gratuitement) à ces matchs, découvriront notamment un futur espoir du polo argentin, un junior pétri de talent qui atteindra assurément bientôt le grade suprême du polo : un 10 de handicap. Ce junior se nomme Rufino Bensadon. Une fois de plus, il vient de faire sensation à Deauville avec son jeu spectaculaire, son adresse hors du commun, une frappe sûre (c’est lui qui, du haut de ses 16 ans et demi, tire les pénalités de son équipe) et une tête froide. Lui-aussi un talent et un mental de futur handicap 10. Cet énorme potentiel est porté par son père, Pancho Bensadon (handicap 8) et la complicité entre les deux, celle irremplaçable d’un père avec son fils, en fait l’atout de l’équipe d’André Fabre, In The Wings, qui vise à Chantilly la Triple-Couronne après les victoires en Coupe d’Argent et Coupe d’Or à Deauville.

Land Rover, autre finaliste à Deauville, alignera les trois mêmes professionnels autour de son capitaine Alexandre Sztarkman : les Argentins Jota Chavanne et Martin Joaquin ainsi que le handicap 6 français Pierre Henri Ngoumou. L’équipe allemande de Daniel Crasemann, Barralina, est également engagée à Chantilly avec notamment le handicap 6 argentin, Adrian Laplacette. Deux autres équipes françaises complètent cette magnifique affiche, qui, sur huit joueurs, présenteront cinq Français dont les handicaps 5 Robert Strom (Sainte-Mesme), Clément Delfosse et Patrick Paillol (Kazak).

 

Côté femmes : de grosses pointures et des jeunes joueuses

Le plateau féminin est également impressionnant avec les trois plus grandes professionnelles du circuit, toutes trois finalistes ou vainqueur de l’Open d’Argentine dames en décembre dernier, bref, les trois premières mondiales : l’Argentine Lia Salvo n°1 et H9, les Britanniques Nina Clarkin n°2 et H10 et Hazel Jackson, n°3 et H9 au sein de trois équipes, Icon Global (Thaïlande), Engels & Völkers (Rép. Tchèque) et DS Automobile (Grande-Bretagne), que l’on peut considérer comme favorites. Une autre équipe anglaise (Shu Uemura), une allemande (Hungaria) et deux françaises disputeront également cet Open féminin. Les huit joueuses des deux équipes tricolores sont toutes issues du Club de Chantilly : Vernet Paris, qui devrait constituer l’équipe de France qui disputera le Championnat d’Europe fin septembre à Rome et R&B Presse, l’équipe la plus jeune avec 17 ans de moyenne d’âge, quatre jeunes filles qui se sont lancé le défi de troubler l’ordre établi !

Deux tournois très internationaux avec cinq nations représentées (en termes d’équipes et de joueurs, c’est même plus), qui s’annoncent très compétitifs pour deux titres très convoités. Un spectacle gratuit à suivre à partir du 1er septembre sur le bord des huit magnifiques terrain de la Ferme d’Apremont. La compétition débutera par la revanche de la finale de la Coupe d’Or de Deauville en match d’ouverture : In the Wings contre Land Rover, ce samedi à 17h.

Leave a Reply