L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

Les London Knights prennent les commandes

30 août 2018,   By ,   0 Comments

Épreuve par équipe en deux actes, la première manche de la Global Champions League de Chantilly a livré son verdict : victoire, mais qui reste provisoire, des London Knights, une équipe composée du Britannique Ben Maher et du jeune Belge Nicola Philippaerts. Mais rien n’est terminé.

Pour entériner cette victoire, Maher et Philippaerts vont devoir confirmer demain. Et rien n’est moins évident car pour cette première manche cantilienne, deux autres équipes: les Valkenswaard United (avec l’Italien Alberto Zorzi et l’Allemand Marcus Ehning) et les Miami Celtics (avec la fille du «boss», Jessica Springsteen – très performante aujourd’hui à Chantilly – et l’Irlandais Denis Lynch) sont également sorties de pistes sans la moindre faute au compteur et dans un temps très proche de celui des vainqueurs du jour. Une première bataille de titans à l’image de l’ensemble de cette saison puisque les deux équipes en tête à Chantilly ce soir ne sont autres que les deux équipes en tête du classement général de la Global Champions Leagueaprès dix étapes. Le dénouement demain s’annonce palpitant. Un jeu où la stratégie joue un premier rôle: «Nous n’avons pas pris les mêmes chevaux que la semaine dernière, expliquait Ben Maher. Nicola a assuré un premier sans faute avec H&M Chilly Willi et mon cheval, Winning Good, qui est naturellement plus rapide a fini le boulot nous assurant un bon chrono. Mais demain sera un autre jour avec un parcours plus difficile, plus gros et plus technique». «Les chevaux sont en bonne forme, renchérissait Nicola Philippaerts. Il nous suffira de bien les monter, mais pour gagner une telle épreuve, la chance jouera également un rôle».

Derrière le podium, il faut aller chercher jusqu’à la sixième place pour trouver le premier cavalier français, Julien Epaillard, qui, associé au Belge Jérôme Guery forme l’équipe des Monaco Aces tandis que l’équipe «locale», les Chantilly Pegasus, composée de Roger-Yves Bost et du Colombien Carlos Lopez, ne pointait qu’à la 13ème place avec 8 points.

C’est cette équipe qui sera mise à l’honneur demain en ouvrant l’après-midi avec une parade où les deux cavaliers seront présentés dans l’attelage que la Cantilienne Anne-Violaine Brisou présentera au Championnat du monde à un cheval dans quelques jours et précédé d’un véritable Pégase: la représentation aussi vivante qu’ailée de la statue de la Renommée qui repose sur le toit du dôme des Grandes écuries. Un tableau présenté par une écuyère du Musée du cheval.

La journée s’achèvera par un autre grand moment, le Longines Global Champions Tour de Chantilly, pour lequel seront qualifiés les 35 meilleurs cavaliers individuels des deux manches de la Global Champions League. A vrai dire, LE grand moment sportif du week-end. Si on fait exception d’un certain match de foot dimanche à 17H00 ! (Juste après le Master Del Monte !)

Leave a Reply