L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

Premiers podiums au Longines Masters de Lausanne

20 juin 2019,   Par ,   0 Commentaires

Cadre enchanteur, site spectaculaire, lieu magique… les cavaliers ne tarissent pas d’éloges pour décrire le décor du premier Longines Masters de Lausanne. Celle qui restera à jamais la toute première cavalière victorieuse du Longines Masters vaudois, l’Américaine Caroline Ratignan (Masters Three – 1,15m) n’en revenait pas : « L’endroit est incroyable, nous sommes entre le lac et les montagnes, le paysage est époustouflant ». 

C’était d’ailleurs la toute première fois que la cavalière américaine faisait le grand saut par-dessus l’Atlantique et qu’elle découvrait la compétition sur le sol européen : « C’est vraiment fou d’avoir fait tout ce chemin depuis les Etats-Unis pour venir à Lausanne, et en plus de prendre la première et la seconde place de cette épreuve d’ouverture. Ma mère m’a encouragée à faire ce voyage, ce que je ne regrette pas le moins du monde ». Voilà qui donne en tout cas une première impression plus que positive de la compétition de haut niveau en Europe pour Caroline ! Et ensuite, deux autres cavalières américaines ont triomphé aujourd’hui place Bellerive : la toute jeune Ella Bikoff qui, du haut de ses 14 ans, remportait le Masters Three à 1,20m et l’internationale Katie Dinan dans le Masters Two à 1,30m. Dans la seconde épreuve du Masters Two, à 1,40m, une autre femme encore s’imposait, une Espagnole cette fois-ci, Patricia Segura, qui elle aussi, s’extasiait sur le cadre : « Je vis en Suisse et c’est donc magique pour moi, déjà de concourir ici dans ce paysage sublime, mais encore plus de gagner ! C’est somptueux ! »

L’unique épreuve du Masters One de la journée rassemblait les quatre-vingt-six chevaux engagés ce week-end par les cavaliers « cinq étoiles ». Parmi eux, vingt-et-un réalisaient le parcours sans faute, sur cette piste qui pouvait impressionner certains chevaux par sa configuration. C’est un abonné des podiums internationaux qui s’est emparé de la victoire de la première épreuve du Masters One à 1,45m, Emanuele Gaudiano. « Carlotta est vraiment une jument très rapide, elle a remporté plus de soixante épreuves internationales ! C’est une piste très particulière, très belle avec le lac Léman juste à côté, mais cela ne l’a pas fait sourciller, elle a très bien sauté. Elle a vraiment un mental de gagnant, elle est chaude, pleine de sang, c’est une battante. » L’Italien fut redoutable avec son chronomètre de 55,30 secondes, battant de près de deux secondes le jeune français Edward Levy, en selle sur sa fidèle Starlette de la Roque. Une autre cavalière américaine, Kirsten Vanderveen, complète le podium avec Bull Run’s Faustino de Tili, dans un temps de 57,47 secondes. Le meilleur résultat suisse est signé du plus jeune d’entre eux, Bryan Balsiger, cinquième avec AK’s Courage : avec Edward Levy, ce sont ainsi deux prodiges du ‘‘Riders Lab’’ (les cavaliers âgés de moins de 25 ans invités à cet événement) que l’on retrouve dans le Top 5 de l’épreuve principale de la journée.

Ajouté à cet enthousiasme pour le lieu exprimé avec emphase par les cavaliers, la sensation de bien-être est partout palpable sur ce site : des stands aux écuries, de l’espace culturel jusqu’au bord de la piste de compétition où quelques baigneurs n’ont pas hésité à sortir de l’eau pour admirer les chevaux, tout étonnés de voir ce spectacle si près d’eux. Au-delà du décor naturel, on retrouve l’empreinte unique des Longines Masters et la signature de EEM pour mettre en exergue ce magnifique sport et offrir à tous une expérience inoubliable. Un moment d’exception qui sera chaque jour de plus en plus en plus fort avec demain, le Trophée de la Ville de Lausanne sous les yeux des membres du Comité olympique et de leur président Thomas Bach. Pour le public, ce spectacle inhabituel sur les rives du lac Léman est gratuit.

Les temps forts des prochains jours :
• La soirée « Sport & Fête de la Musique » de vendredi soir : après les Masters One Ville de Lausanne, la démonstration de voltige par la compagnie Noroc et le spectacle équestre de Santi Serra, place à l’Afterparty avec Henri PFR. Ambiance garantie !

• De nombreuses séances de dédicaces des meilleurs cavaliers mondiaux auront lieu du vendredi au dimanche au sein de la boutique officielle des Longines Masters.

• La Masters Power de samedi, sensationnelle épreuve de saut en hauteur dans laquelle les cavaliers tenteront de franchir des obstacles toujours plus hauts… Jusqu’à dépasser les 2 mètres ? Tout est possible dans cette épreuve à grand spectacle. La reconnaissance de cette épreuve est ouverte au public, le moment parfait pour découvrir la piste et d’évaluer les difficultés de cette compétition.

• Samedi soir, la session est placée sous le signe de la vitesse avec l’incontournable Longines Speed Challenge, dont la victoire s’offrira au plus rapide. Un rendez-vous palpitant plébiscité par le public.

• Le point d’orgue de la compétition sera, bien sûr, le Longines Grand Prix de Lausanne de dimanche. Tous les athlètes rêvent d’inscrire leur nom au palmarès de cette épreuve courue en deux manches et dotée de 300 000 euros, qui exige une entente parfaite entre l’athlète et son cheval.