L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

Riders Masters Cup : Philippe Guerdat dévoile la composition de son équipe Riders Europe.

03 avril 2018,   By ,   0 Comments

Le match retour entre les Etats-Unis et l’Europe sera… monumental. Après Robert Ridland, le coach de l’équipe Riders USA, c’est au tour du sélectionneur européen, Philippe Guerdat, d’annoncer la composition de sa longue liste. La confrontation entre les deux grandes « puissances » du saut d’obstacles mondial promet d’être rude et palpitante.

La sélection de la Longue Liste #RidersEurope :

Deux champions olympiques par équipe (Kevin Staut et Philippe Rozier), un double vice-champion du monde et récent vainqueur du Longines Grand Prix de Hong Kong (Patrice Delaveau), le vice-champion olympique et champion d’Europe en titre (le Suédois Peder Fredricson), le vice-champion d’Europe et n°2 mondial (le Néerlandais Harrie Smolders), le vainqueur du Grand Prix d’Aix-la-Chapelle 2017 où il avait été médaille d’argent au championnat d’Europe 2015 (le Belge Grégory Wathelet), deux autres cavaliers olympiques belges dont le « U 25 » de choc Olivier Philippaerts avec Jérôme Guery et en deuxième U25, le grand espoir du saut d’obstacles français, Edward Levy : si cela ne ressemble pas à une « dream-team » ! Philippe Guerdat s’est assurément « servi » parmi les cavaliers les plus en forme du moment. Voilà qui devrait donner du fil à retordre au Chef d’Equipe américain et aux #RidersUSA qui seront pourtant menés par l’actuel détenteur de la Coupe du monde Longines FEI, McLain Ward. Le match retour, le 28 avril prochain, dans le cadre du Longines Masters de New York va être à la hauteur de la réputation de la ville de tous les possibles !

La Riders Masters Cup, cette toute nouvelle compétition par équipe créée par EEM, et présentée en partenariat avec la EEM (Fédération Équestre Européenne) et avec le soutien de Longines en tant que Partenaire Fondateur, a été lancée en décembre dernier à Paris (victoire de l’équipe #RidersEurope), mais tout laisse penser qu’elle deviendra au fil des années une compétition d’anthologie, dignes des plus grands défis sportifs du monde comme l’America Cup, en voile, la Coupe Davis en tennis et bien sûr, la Ryder Cup en golf. Un match en deux étapes par saison qui se joue alternativement dans les deux plus fameuses métropoles du monde, Paris et New-York !

La Riders Masters Cup est une épreuve en phase avec son temps, une compétition du XXIe siècle, rapide, lisible pour le grand public et intense. Une épreuve « interactive » avec le public qui intervient littéralement en 6ème homme, portant fièrement son drapeau. #WaveYourFlag

Duels et tactiques

D‘abord, les deux Chefs d’Equipe annonceront officiellement les cinq cavaliers définitivement sélectionnés, dont un «U 25» obligatoirement, le 26 avril à New York. Ensuite, le match se jouera le 28 avril en deux manches de cinq duels Europe – Etats-Unis : la première sur un barème A au chronomètre sur un parcours de type Grand Prix ; la seconde sur un barème C « accéléré » où chaque barre tombée sera pénalisée de 3 secondes (au lieu de 4 dans un barème C classique). L’ordre de départ et la composition des duels du la première manche seront tirés au sort.

Pour la seconde manche, la stratégie et les choix du chef d’équipe seront primordiaux. Tout d’abord, il leur sera possible de changer de chevaux, passer d’un cheval de Grand Prix, à un cheval plus taillé pour la vitesse. Ensuite, le coach de l’équipe perdante au premier tour, devra désigner son premier cavalier à partir. Celui de l’équipe en tête au provisoire aura l’avantage de choisir en premier son adversaire direct, puis, cette priorité s’alternera. Le coach de l’équipe en tête aura donc ce deuxième avantage de pouvoir choisir à trois reprises son cavalier opposant au choix de l’équipe adverse. Ces choix, ces tactiques, les Chefs d’Equipe devront les exposer et les défendre face au public. Cette fois-ci, chaque victoire rapportera deux points.

Une compétition innovante et à suspens qui sera encore plus intéressante au regard des deux sélections arrêtées par les Chefs d’Equipe. Un événement dans l’événement (le Longines Masters) qui, à lui seul, mérite le voyage à New York.

Leave a Reply