L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

La carrure d’un grand champion…

Travailleur, obstiné, et talentueux, Simon Delestre prend part aux meilleurs concours du monde. Souvent sélectionné en équipe de France et véritable pilier de celle-ci lors des échéances internationales, le cavalier Lorrain peut s’appuyer sur des chevaux d’exception.

Qualifié pour ses premiers JO en 2012 avec Napoli du Ry, le Français joue de malchance. Alors qu’il est sans-faute, sa rêne droite casse sur l’avant dernier obstacle de la première manche par équipe mais il terminera tout de même son parcours, preuve de son sang-froid.

En 2013, il remporte le Grand Prix de Bordeaux et la finale du prestigieux circuit Furusiyya FEI Nations Cup avec Qlassic Bois Margot. En 2014, il est sélectionné pour les Jeux Equestres Mondiaux et monte sur la deuxième marche du podium par équipe. C’est en 2015, associé à l’exceptionnel Hermès Ryan des Hayettes que sa carrière prend un tournant. Succès après succès, le couple atteint son apogée avec leur médaille de bronze individuelle au Championnat d’Europe d’Aix la Chapelle l’été de la même année.

Consécration en 2016 lorsque Simon atteint le rang de numéro 1 mondial.
Hermes Ryan, petit champion atypique qui lui permet d’obtenir la médaille de bronze aux Championnats d’Europe en 2015.
Simon et Chesall Zimequest, auteurs de nombreux podiums depuis leurs débuts.

Depuis, Simon Delestre a remporté le Grand Prix Coupe du Monde de Vérone et la Gucci Gold Cup aux Longines Masters de Paris en décembre, et ce sont ces deux victoires qui lui ont permis de prendre ses marques dans le Top Ten de la ranking list.

Simon a réalisé une superbe saison 2016, entamée par une seconde place au Grand Prix Coupe du Monde de Bordeaux avec Qlassic Bois Margot, même performance lors du Grand Prix LGCT de Paris avec Hermès Ryan, et une victoire entre temps lors du Grand Prix de Shangaï avec Chesall Zimequest.

Sur les podiums presque tous les week-ends, Simon a pris la place de n°1 mondial sur la ranking list de mars à juin. Qualifié pour les Jeux Olympiques et grand espoir individuel pour la France, Simon a dû déclarer forfait juste avant la compétition à cause d’une blessure d’Hermès Ryan au box. Depuis, il a déjà rebondi en remportant le Grand Prix 4* de Valence et en réalisant de nombreux podiums par la suite.