L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

The show is going on !

29 juin 2018,   By ,   0 Comments

Après la magnifique journée de la Charity Cup dimanche dernier, suite et fin de la trilogie de printemps ce week-end à Chantilly avec le dernier tournoi, la Coupe PGH*, qui devait avoir initialement lieu en début de saison, et qui, cerise sur le gâteau, sera d’un niveau encore supérieur (pour les initiés, il s’agira d’un niveau de 15 goals, contre 12 pour les tournois précédents). Les femmes seront également à l’honneur avec un tournoi qui leur sera entièrement dédié : le polo féminin est en forte progression à travers la planète et Chantilly n’échappe pas au phénomène car six équipes sont engagées.

Quatre équipes ont donc relevé le défi de « la PGH », une compétition de haut niveau qui se jouera en deux demi-finales (vendredi) et une finale (dimanche). De grands joueurs à l’affiche avec Martin Aguerre Jr (h7), Pancho Bensadon (h8) et le retour de son fils prodige en France, Rufino, qui, du haut de ses 16 ans montre déjà toutes les dispositions d’un futur handicap 10, sans oublier le meilleur français, Pierre Henri Ngoumou (h6). Une équipe 100% française complétera le plateau avec quatre joueurs formés au club de Chantilly.

PGH*, pour Patrick Guerrand-Hermès, fondateur du Polo Club du Domaine de Chantilly et qui est l’homme qui aura le plus œuvré au développement du polo en France. A 86 ans, PGH est établi au Maroc où il a créé un club en bordure de l’Atlantique et un élevage de polo à quelques kilomètres appelés tous deux La Palmeraie et monte encore pratiquement tous les jours à cheval, parfois avec un maillet entre les mains.

Leave a Reply