L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

Un CSI4*W qui débute sous les couleurs belges à El Jadida !

24 octobre 2018,   By ,   0 Comments

Hier, la première épreuve du CSI4*W d’El Jadida, troisième et dernière manche du Morocco Royal Tour, a été remportée par le cavalier Belge, Dominique Hendrickx. La seconde journée de compétition, quant à elle, a continué de mettre à l’honneur le plat pays sur les deux différents parcours dessinés par Uliano Vezzani. Dans le Prix du Ministère de l’Agriculture à 1,40m en deux phases, c’est Virginie Thonon, la tenante du titre du Grand Prix d’El Jadida 2017, qui s’empare de la victoire, alors que dans l’épreuve qualificative pour le Grand Prix, Jérôme Guéry rafle à la fois la première et la troisième place.

Cette grosse épreuve du jour, qui se courait sur un barème A à temps différé, fut une véritable course contre la montre. Jérôme Guéry a donné le tempo dès le début d’épreuve, prenant le départ en troisième position et bouclant son parcours dans un temps très rapide de 62,10 secondes, en selle sur son tout bon Celvin. Ce temps, aucun des meilleurs cavaliers du monde venus en découdre à El Jadida n’a réussi à le battre… jusqu’à ce que le champion Belge entre en piste avec son second cheval : Jelly Belly van het Eikenhof. Avec celle-ci, il réalise un chronomètre record de 61,45 secondes, et conservera sa pole position jusqu’à la fin de l’épreuve.

« Mon plan n’était pas forcément d’aller vite avec Celvin, puisqu’il va courir le Grand Prix dimanche. Je voulais vraiment faire un parcours en avant, et en prenant les options. C’est naturellement un cheval assez rapide, et j’estime que j’ai fait un meilleur parcours avec lui, puisque je ne recherchais pas la vitesse. Avec Jelly, l’objectif était clairement la victoire ! Je suis resté sur mon plan, même si j’étais déjà premier lorsque je suis à nouveau rentré en piste avec elle. J’avais le sentiment d’aller beaucoup plus vite avec Jelly, alors que la différence est assez minime entre les tours de mes deux chevaux. Je suis vraiment ravi de mes deux chevaux, l’objectif est rempli, et j’espère que le week-end va continuer comme ça », confie le cavalier Belge.

Le cavalier Allemand, Marcel Marshall, tout juste âgé de vingt-sept ans, a réussi l’exploit de rattraper le maestro Guéry, et de s’intercaler dans son doublé. Avec Crystal 17, sa jument baie de neuf ans avec laquelle il a déjà de nombreuses fois été aux honneurs depuis le début du circuit Marocain, il termine son parcours en 62,03 secondes. On le retrouve également à la cinquième place du classement, cette fois-ci avec Fenia van Klapscheut. L’Olympique Philippe Rozier sera le troisième cavalier à être appelé à la remise de prix. Avec son fidèle Cristallo A LM, il termine à la quatrième place de l’épreuve.

 

El Jadida a retrouvé sa reine

La première épreuve du CSI4*W de la journée a également fait retentir l’hymne Belge au sein du Parc des Expositions Mohammed VI, à El Jadida. Virginie Thonon a retrouvé la piste qui l’avait sacrée championne l’an passé, elle y avait remporté le Grand Prix l’année précédente. Avec Kamara du Chabus, elle s’impose parmi les double sans-faute, dans un temps record de 26,14 secondes. Elle est suivie par la Britannique Jessica Mendoza à le seconde place (26,38) et par le cavalier du Royaume d’Arabie Saoudite, Abdullah Alsharbatly (26,48).

 

Les cavaliers marocains s’emparent du CSI1*

Dans les deux épreuves du CSI1* de ce matin, les cavaliers marocains se sont offert la victoire chez eux. C’est Hassan Mernissi qui s’empare du Prix Accor à 1,20m, devant son compatriote Ali Al Ahrach et le cavalier en forme du jour, Jérôme Guéry. Dans le Prix ONMT à 1,30m, le podium est cent-pour-cent marocain, avec Sami Cherkaoui qui monte sur la plus haute marche du podium, suivi à la seconde place de Brahim Aadnan et Lina Tazi pour compléter ce podium.

Leave a Reply