L'AGENCE DE RELATION PRESSE
DU MONDE DU CHEVAL & DU TOURISME

Menu

Victoires italienne et belge aujourd’hui à New York

29 avril 2019,   Par ,   0 Commentaires

Lamborghini Masters Power Chalou : la puissance d’une Lamborghini

Autre moment fort de cette troisième journée, l’épreuve des Six Barres, le Lamborghini Masters Power, remportée par l’Italien Emanuele Gaudiano en selle surson emblématique alezan Chalou, en pleine forme, et pour cause : « Il avait beaucoup d’énergie parce que je lui avais accordé une bonne période de repos avant ce concours. Il a eu droit à un mois de détente avec un peu de travail sur le plat », révélait le carabinier italien. « J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir car mon cheval sautait avec beaucoup d’aisance ». D’autant plus de plaisir qu’ayant été le seul à tenter les 2,01m et les franchir, Emanuele Gaudiano se voyait remettre la prime promise au couple dépassant la barre des deux mètres, un chèque de 10 000 € !

Bref, un cheval « italien » qui remporte une épreuve sponsorisée par un constructeur italien réputé pour la puissance de ses chevaux vapeur, quoi de plus normal ! Cheval que l’on reverra demain dans le Longines Grand Prix de New York. Aura-t-il toujours cette même fraicheur ?

Masters One Sam Edelman
Le Belge Pieter Clemens gagne grâce à un conseil d’ami !

La camaraderie et la solidarité sont des valeurs propres à ce sport. Si le jeune Belge Pieter Clemens a remporté le Masters One Sam Edelman (1,50m avec barrage)avec Caldero,il le doit essentiellement à John Madden, le mari de la double championne olympique Beezie Madden, qui lui a suggéré une option que personne d’autre n’avait envisagée et qui consistait à tourner devant un obstacle dans l’ultime virage. C’était la clé de cette victoire. Dernier à partir, le cavalier maison du champion du monde 2006, Jos Lansink,a donc pris ce risque et ça a payé puisque cela lui a permis de déloger de 23 centièmes la Britannique Amanda Derbyshire en tête du classement avec Luibanta depuis le tout début du barrage. Voilà qui lui fera un beau souvenir de son premier voyage en Amérique !

Demain, place au moment le plus attendu de cette deuxième édition du Longines Masters, le Longines Grand Prix of New York avec cette question : qui succédera à McLain Ward ? Le New Yorkais lui-même ? On connaît l’importance que le cavalier voue à cette épreuve dans « sa » propre ville…